Ma découverte de Madrid en 2008

Me voilà de retour de Madrid, où j’ai rejoint mon p’tit Greg avec Lauriane. De mercredi après-midi à ce lundi matin, j’ai donc pu profiter de la capitale espagnole à loisir… et il y a de quoi profiter !

18 bonnes raisons (en pagaille) d’aller rendre visite à son ami madrilène d’adoption :
– voir son ami en question !
– profiter de la météo idéale de Madrid : de 23 à 29° avec soleil juste comme il faut,
– faire connaissance avec Julia, la très sympathique copine de Greg,
– visiter le musée de la Reine Sofia et y voir le célèbre tableau « Guernica »,
– s’extasier à tout va devant la superbe collection du Musée Thyssen-Bornemisza (notamment l’aile ouverte en 2004) et s’amuser en y reconnaissant un tableau de Derain portant sur Londres et qui est très semblable à celui représentant le Big Ben au musée d’art moderne de Troyes !,
– aller faire du shopping sur la Gran Via et à Fuencarral (Mango aura été mon seul fournisseur),
– dormir sur la belle pelouse bien verte du Retiro puis aller visiter la roseraie (cf.photo) et toutes les surprises que réserve le parc,
– découvrir les places madrilènes : Santa Ana, Mayor, Puerta del sol, Isabel II, de la Villa, de Cibeles, d’Espagne,
– visiter quelques églises – Basilica Pontifica de San Miguel, Iglesia de San Isidro, Notre Dame de la Almudera – et entendre une espagnole se confesser (ohh),
– visiter le Palais royal, le trouver beau, ouvrir la bouche en grand devant les pièces roccoco – !!!! – et passer dans les jardins de Sabatini,
– se marrer devant le Temple de Debod,
– faire de la balançoire et marcher dans les herbes hautes de Casa de Campo,
– augmenter le nombre de troyens déjà sur place (et y’en a pas mal, cf. la soirée d’anniversaire d’une auboise samedi soir),
– faire « connaissance » à 5h du mat’ avec un colombien croisé dans un couloir d’appartement gregeste et lui demander sans parler espagnol si on peut squatter ses toilettes,
– faire envie avec son bronzage quand on rentre en France quand il y a fait un sale temps (même si en réalité, on m’a juste dit que j’avais l’air crevée… mais bon… faut bien enjoliver les choses, c’est un blog, non de Dieu !),
– se demander si finalement, il ne faudrait pas apprendre l’espagnol « un jour » pour compléter les quelques mots appris sur place (lol… « pollo » « aseos » pour l’essentiel !),
– comprendre soudain que les joueurs de tennis hispaniques ont des noms comme « porte », « église », etc.,
– se dépayser tant qu’on peut et « kiffer grave » (private joke) !

Et j’en passe !

Sur mon ordinateur, j’ai nommé mon groupe de photos « Madrid1 ». Le 1 est une façon de dire que Madrid à un goût de « reviens-y »…

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.