Coucher de soleil sur le festival de Cannes

Me voici arrivée à Cannes pour le festival. Installée dans une tente où est hébergé le stand du ministère, je teste la connexion Internet qui ne coûte que la modique somme de 3000 € pour 12 jours…

J’ai pris le train à Gare de Lyon hier matin (le train avait 20 minutes de retard, comme c’est original 😉 Non, je suis mauvaise langue). Arrivée à 15h, j’ai été accueillie par une personne de l’académie de Nice qui m’a conduite à l' »hôtel », tenu par des sœurs, sur les hauteurs de Cannes. J’ai donc retrouvé pour la 2e année une chambre monacale avec une petite croix pour bien dormir. Un peu flippant le soir en fait.

Après 35 minutes de marche, je suis arrivée sur notre stand situé sur la Pantiero, la rue juste à côté du Palais des Festivals, où sont diffusés les films pendant le Festival de Cannes. J’ai retrouvé Marion, une chargée de comm’ sympa, et nous avons « monté le stand » : affiches, etc.

Une petite boisson prise à l’ombre (car Météo France n’a pas l’air au courant mais il fait beau ici !) plus tard, nous sommes allées rejoindre le jury du Prix de l’Education nationale ainsi que tous les partenaires « éducation » pour un bon petit dîner : poisson sublimissime, etc.

Au terme de la soirée, Marion m’a redéposée à l’hôtel… où j’ai eu le bonheur de découvrir que des grenouilles coassaient suffisamment fort pour causer quelques petits soucis d’endormissement…

C’est ainsi que s’est achevé le jour 1 de mon périple à Cannes !

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.