Nous avons découvert le restaurant parisien Miam, situé boulevard Malesherbes dans le quartier de la mairie du 8e arrondissement, répondant ainsi à une invitation à y dîner aux derniers jours de mars. En cuisine, c’est le chef Hugo Pinto, formé par Cyril Lignac, qui propose une cuisine française inventive à partir de produits frais. Il s’est donné pour objectif de jouer sur les mariages, les cuissons, les assaisonnements et l’utilisation d’épices. Le chef a ouvert le restaurant aux côtés d’Alexandre Ney et de Rony Melloul.

Un dîner au restaurant Miam (Paris 8e)

La décoration de Miam est moderne, tendance et le mobilier a été choisi dans des tons assez sombres. Les fenêtres sont décorées de très grandes orchidées blanches. L’ambiance est assez intimiste, avec des bougies. La salle est un peu cachée de la rue et de la terrasse. La musique reste douce et ne nuit pas à la conversation.

Un dîner au restaurant Miam (Paris 8e)
Un dîner au restaurant Miam (Paris 8e)

Nous avons commencé le repas avec un apéritif. J’ai choisi un cocktail sans alcool : le Miam, qui marie jus d’ananas, jus d’orange (l’ingrédient qui ressort particulièrement), fruit de la passion et fraise (8€).

Un dîner au restaurant Miam (Paris 8e)

Monsieur a choisi une Caïpirinha, un cocktail brésilien préparé à base de cachaça, de sucre de canne et de citron vert. Il a trouvé cette boisson rafraîchissante, justement dosée et très parfumée.

Un dîner au restaurant Miam (Paris 8e)

La carte est vraiment très alléchante. Nous avons eu du mal à choisir tant l’offre était à notre goût. Je me suis même fait aider par Alexandre Ney pour faire mes choix, qu’il a très bien orientés. Le service était d’ailleurs vraiment efficace et rapide. Nous avons senti une vraie attention et de l’écoute.

En entrée, j’ai choisi les ravioles de gambas et mangue, infusion au cumbawa (14 €). Il s’agit de trois grosses ravioles très douces et d’une sauce acidulée servie dans une petite carafe. En bouche, la mangue est très discrète et vient souligner les gambas, qui sont l’ingrédient mis en valeur. Une entrée toute en finesse et originale, qui m’a vraiment bien plu.

Un dîner au restaurant Miam (Paris 8e)

Monsieur a dégusté un œuf mollet bio croustillant aux asperges vertes (15€). Il a trouvé son entrée délicate et très agréable. Les asperges étaient croquantes et très parfumées. Le dressage était joli et mis en valeur par une assiette d’un blanc immaculé.

Un dîner au restaurant Miam (Paris 8e)

Quelques autres entrées proposées sur la carte :

  • Saumon « Sel/Sucre » et son œuf poché (13€)
  • Tartare d’avocat au tourteau (14€)
  • Tartare de tomates et sa Burrata (14€)

En plat, j’ai choisi le cabillaud poché au lait de coco (24 €). Le poisson était juste parfait ! Il était très doux, servi généreusement. Les morceaux se détachaient très facilement tant la cuisson était maîtrisée. Le concassé de tomate – un fruit dont je raffole – avait beaucoup de goût et m’a beaucoup plu. J’ai vraiment été séduite par ce plat.

Un dîner au restaurant Miam (Paris 8e)
Un dîner au restaurant Miam (Paris 8e)

Monsieur a choisi un plat de viande qui m’aurait sans doute aussi beaucoup plu : les tranches de Black Angus, pommes grenailles (28 €). Le bœuf était fondant et accompagné d’une petite sauce légèrement sucrée et de petites pommes de terre grenailles, auxquelles il aurait volontiers ajouté de la fleur de sel. Il a trouvé ce plat très agréable.

Un dîner au restaurant Miam (Paris 8e)
Un dîner au restaurant Miam (Paris 8e)

Quelques autres plats proposés à la carte :

  • Thon mi-cuit au sésame, salade croquante (25 €)
  • Quasi de veau, purée maison (25 €)
  • Penne à la crème de Truffe (18 €)

Avec l’entrée et le plat, chacun disposait d’un petit pain tiède bien appréciable.

Je n’ai eu aucune hésitation sur le dessert et me suis tournée vers le mi-cuit au chocolat (9 €). C’était un vrai mi-cuit et pas l’un de ces fondants pas fondants. Le chocolat coulait vraiment lorsque l’on brisait le gâteau. Une valeur sûre !

Un dîner au restaurant Miam (Paris 8e)

Monsieur a choisi le tiramisu Oreo (10 €), un dessert gourmand parsemé de sympathiques petits morceaux de gâteau. Ceux qui, comme moi, n’aiment pas le café, ne seront pas gênés par son goût. Ceux qui, comme Monsieur, sont très café, aimeraient peut-être sentir davantage son arôme. Rien de grave cependant et surtout, voilà de quoi mettre tout le monde d’accord ! Il a terminé son repas sur un expresso.

Un dîner au restaurant Miam (Paris 8e)

Les amateurs de tarte au citron meringuée seront ravis de savoir que Miam a sa recette.

Moi qui préfère aller au restaurant le midi, le fait d’avoir dîné chez Miam m’a très bien convenu car les portions restent maîtrisées et permettent de déguster un entrée-plat-dessert dans de bonnes conditions.

En bref, Miam est une adresse tendance pour se faire plaisir dans une ambiance détendue avec des plats soignés et une carte qui se démarque de par ses propositions variées et originales !

Restaurant Miam

72 boulevard Malesherbes
75008 Paris
01 45 63 22 62
www.miamrestaurant.fr
Ouvert du lundi au vendredi pour le déjeuner
et du lundi au samedi pour le dîner

Un grand merci à l’équipe du Miam de son accueil et de son invitation.

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.