ob_751ecd_la-caravane-passe-11

Monsieur et moi sommes allés tester une adresse parisienne « sédentarisée au printemps 2015 » : la caravane passe. Deux chefs parisiens, Cyril et Nicolas, passionnés de voyages et de cuisine, ont souhaité ouvrir un food truck inspiré par les caravanes américaines Air Stream. Finalement, la fenêtre de la caravane est celle par laquelle on peut voir la cuisine, installés dans un ancien bar à la déco très réussie. Les briques d’époque et le chêne se mêlent à des éléments contemporains de façon harmonieuse.

La caravane passe : des burgers gourmets dans le 18e

La caravane passe : des burgers gourmets dans le 18e
La caravane passe : des burgers gourmets dans le 18e
La caravane passe : des burgers gourmets dans le 18e
La caravane passe : des burgers gourmets dans le 18e

C’est le chef Nicolas, agréable et très souriant, qui nous a présenté le concept de burgers du monde. En effet, chaque continent est représenté à la carte. La caravane passe n’a pas de congélateur ni de micro-ondes. Les plats, sauces et desserts sont faits maison. Les pains sont préparés par Gontran Cherrier, artisan boulanger. Les viandes sont françaises et proviennent de l’artisan boucher Les Jumeaux.

Deux tailles de burgers sont proposées :

  • 12 cms, pour les burgers à la carte
  • 10 cms, dans la formule midi (13,90€) composée d’un burger au choix, d’un accompagnement et d’une boisson soft
La caravane passe : des burgers gourmets dans le 18e
La caravane passe : des burgers gourmets dans le 18e

J’ai commencé mon déjeuner avec un Pago à la fraise ♥.

La caravane passe : des burgers gourmets dans le 18e

J’ai choisi le burger American (15,90€), à base de pain nature sésame pavot, steak haché bœuf et veau, croustillant de pastrami, oignons rouges, pickles de cornichon, tomate et mimolette vieillie. Je l’ai accompagné de frites et de salade (2€).

Le pain était bon et le steak de taille très généreuse. Si j’avais un mini-bémol, mais qui me reste très personnel, c’est que j’ai été un peu perturbée par le goût du veau. Je ne pensais pas qu’il me dérangerait mais je suis difficile en viande (et j’aime tellement le bœuf !). J’aime beaucoup le ketchup et ai pris plaisir à en prendre en accompagnement de mon plat. Les frites étaient vraiment généreuses, bien épaisses et très moelleuses. J’ai trouvé très astucieux de servir la salade et la sauce dans des récipients à part car c’est plus pratique pour s’organiser à table.

La caravane passe : des burgers gourmets dans le 18e
La caravane passe : des burgers gourmets dans le 18e

Monsieur a dégusté le burger « Yassa », à base de pain nature sésame pavot, émincés de poulet mariné façon yassa, oignons blancs caramélisés, noix de cajou torréfiées, concassé de tomates, mimolette vieillie et roquette.

Il a trouvé que le burger était moelleux et a tout ce qu’il faut pour ravir les amateurs de sucré-salé. Le poulet tendre, les oignons très sucrés et gourmands, la mimolette vieillie parfumée, les noix de cajou torréfiées et la sauce crémeuse sont autant d’ingrédients qui ont participé à lui faire tant apprécier ce burger. Il a également beaucoup aimé les grosses frites maison.

En accompagnement, il a dégusté une bière Château rouge, aux arômes pimentés et végétaux, de la brasserie de la Goutte d’Or.

La caravane passe : des burgers gourmets dans le 18e

En dessert, je n’ai pas résisté à un moelleux au chocolat coulis de fruits de saison (6,90€). Si le coulis était bon, j’aime tellement le chocolat que j’ai surtout dégusté le moelleux, qui portait bien son nom, « brut ». Il était légèrement tiédi avec un cœur tout doux. Miam ! Monsieur en a dégusté quelques cuillères avec son café.

La caravane passe : des burgers gourmets dans le 18e
La caravane passe : des burgers gourmets dans le 18e
La caravane passe : des burgers gourmets dans le 18e

Pendant notre déjeuner, nous avons vu des familles comme des personnes seules ou des couples venir se restaurer et passer un bon moment dans cette adresse lumineuse et agréable. Pour les amateurs, la caravane passe proposera prochainement un brunch le dimanche.

La caravane passe : des burgers gourmets dans le 18e

En bref, nous avons beaucoup aimé notre déjeuner à la caravane passe. Des produits frais, une bonne ambiance, un accueil sympathique : vous savez ce qu’il vous reste à faire si vous avez une « petite » faim dans le 18e !

La caravane passe
100 rue Damremont
75018 Paris
www.la-caravane-passe.fr
Du mardi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 23h
Sur place ou à emporter
Restaurant privatisable
Wifi gratuit
Métro : Lamarck Caulaincourt ou Jules Joffrin

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.