ob_73ac89_marisetfemmes-celine-nieszawer70

Pour la Saint-Valentin, Monsieur m’a emmenée voir « Maris et femmes », une pièce adaptée du film éponyme de Woody Allen, au théâtre de Paris, salle Réjane. L’histoire porte sur les relations de couple de personnages d’une quarantaine d’années, bien établis socialement et professionnellement. Les attentes, envies et déceptions des relations amoureuses qui ont passé dix ou vingt ans sont abordées. Une pièce réussie !Maris et femmes : un peu de Woody Allen sur la scène du théâtre de Paris

À New-York, l’horloge des femmes s’emballe aussi vite qu’ailleurs et chez les hommes le démon de midi est tout aussi ponctuel. Sous nos yeux, deux couples vont traverser en un temps record tout le spectre de la remise en question, nous offrant une chronique conjugale à la sauce New-Yorkaise où tout devient savoureusement extravagant grâce à l’esprit inimitable de Woody Allen.

Le site du théâtre de Paris

Le spectateur voit les personnages à travers l’œil amusé et l’analyse de Woody Allen. Nous avons retrouvé les grands piliers de ses créations : la bonne société, les faux semblants, les cynisme, les rapports prof-étudiante (coucou « L’homme irrationnel« ), etc.

« Maris et femmes » est une pièce rythmée. Les scènes sont assez courtes, comme au cinéma.

Maris et femmes : un peu de Woody Allen sur la scène du théâtre de Paris

Les situations, bien que souvent dramatiques, sont aussi amusantes. Si le propos remet en question le couple et son éventuelle usure, on ne sort pas déprimé de la salle. Le point de vue de l’auteur apporte des éléments de réflexion pour la vie en général. Est-on heureux avec ce que l’on a ? Pour quoi ou qui remettre en question la situation dans laquelle on se trouve ? L’herbe est-elle plus verte ailleurs ? Comment les choses se passent-elles chez les autres ?
La seule contre-indication à aller voir cette pièce pourrait être d’être en pleine remise en question chez soi ou à une période de rupture sentimentale.

Maris et femmes : un peu de Woody Allen sur la scène du théâtre de Paris
Maris et femmes : un peu de Woody Allen sur la scène du théâtre de Paris

Les comédiens sont bien castés.

Florence Pernel incarne Sally, une femme cassante qui devient célibataire et rigide au début de la pièce. Marc Fayet joue le rôle de son mari, Jack, plutôt enclin à rencontrer de jeunes femmes, et en particulier Sam, une prof d’aérobic à laquelle Astrid Roos donne ses traits. José Paul incarne Gabe, le rôle qu’interprétait Woody Allen à l’écran. Ce professeur vit avec une Judy pleine de contradictions, interprétée par Hélène Médigue. Alka Balbir est Rain, une étudiante qui n’a pas froid aux yeux sous ses airs de jeune femme sage. Michael est le troisième homme, célibataire, qui gravite autour de Sally et travaille avec Judy. Emmanuel Patron tient ce rôle.

Maris et femmes : un peu de Woody Allen sur la scène du théâtre de Paris
Maris et femmes : un peu de Woody Allen sur la scène du théâtre de Paris

Les décors sont très beaux et bien pensés. Ils rendent parfaitement le décor de Manhattan et évoluent en fonction des lieux grâce à des jeux de lumière. Une bien belle idée !

La scène est très bien occupée par les comédiens. C’est d’ailleurs aussi vraiment pratique car les spectateurs ne sont pas installés suffisamment en pente pour ne pas être vraiment gênés par le rang de devant (une personne de sa taille devant soi et on ne voit plus que le visage des acteurs s’ils sont au centre de la scène). Cela permet de regarder un peu sur le côté et de profiter de ce qu’il se passe sur scène.

En bref, « Maris et femmes » est vraiment une bonne pièce. Une valeur sûre inspirée par Woody Allen !

« Maris et femmes »
du mardi au samedi à 21h
matinée le samedi à 17h
matinée le dimanche à 15h

Théâtre de Paris – Salle Réjane
15 rue Blanche
75009 Paris

www.theatredeparis.com

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.