Les ravioles Saint-Jean : un délice !

Coucou les gourmands de salé ! J’ai eu l’occasion cet hiver de tester de bons petits plats et vous présente aujourd’hui des ravioles (notamment) de la marque Saint Jean et des découvertes faites chez Picard.En cuisine : des dégustations signées Saint Jean et Picard

Saint Jean

Je dois avouer que je ne connaissais pas Saint Jean – ou je n’y ai pas prêté attention – jusqu’à ce début d’année. Cette entreprise est installée dans le Dauphiné et mise sur le savoir-faire artisanal. Elle propose des produits de tradition gourmande depuis 1962 : gnocchis, quenelles, ravioles, pâtes fraîches, etc.

Le riz à poêler Saint Jean

Saint Jean a confectionné trois recettes de riz à poêler, sans colorant, sans arôme de synthèse et avec un taux de sel maîtrisé. Monsieur a testé la recette de riz à poêler chorizo et tomates séchées (300 grammes, 143 calories, 2,75 €). Il l’a trouvée très simple à préparer, avec seulement trois minutes de cuisson. Il a trouvé la préparation, qui contient de nombreux petits morceaux de chorizo, plutôt très bonne. Elle avait un petit goût d’Espagne, de paella et de soleil !

En cuisine : des dégustations signées Saint Jean et Picard

Les ravioles à poêler au comté

Les ravioles à poêler au comté sont proposées en barquette de 300 grammes pour deux personnes (717 calories à partager). Elles sont rapides à préparer : 5 minutes à la poêle et le tour est joué. Rien qu’à l’odeur, on se régalait déjà ! Nous avons dégusté ces ravioles à deux adultes et un enfant mais elles s’adressent réellement à deux personnes. Nous les avons accompagnées de salade. Les ravioles sont fines. Leur goût est très agréable. Le grillé est délicieux et donne un peu de croustillant. Un plat très gourmand mais aussi un gros succès !

En cuisine : des dégustations signées Saint Jean et Picard
En cuisine : des dégustations signées Saint Jean et Picard
En cuisine : des dégustations signées Saint Jean et Picard

Les fagottini aux cèpes

Nous avons, le temps d’un week-end, succombé aux pâtes fraîches farcies en continuant avec les fagottini aux cèpes (300 grammes, 255 calories, 2,95 €). Nous avons choisi de les déguster « au naturel » mais il est possible de les accommoder avec d’autres ingrédients. On trouve d’ailleurs des recettes sur le site de la marque, comme les courgettes farcies aux fagottini.

Nous avons vraiment senti qu’il s’agit de pâtes fraîches de bonne qualité et qui ont une jolie forme. Le goût de cèpes est subtil et ne prend pas le dessus. Le paquet est indiqué comme étant pour deux personnes mais la portion est généreuse et, avec quelques feuilles de salade à côté, nous avons sans problème partagé les pâtes entre deux adultes et un enfant.

En cuisine : des dégustations signées Saint Jean et Picard
En cuisine : des dégustations signées Saint Jean et Picard

Les ravioles du Dauphiné

Avis d’un autre coup de cœur avec les ravioles du Dauphiné ! En effet, elles sont très fines, élégantes, un peu précieuses et délicates. Leur préparation doit être minutieuse. Nous avons tout d’abord préparé le quart du paquet en guide d’amuse-bouche lors d’un repas avec Junior et tout le monde a beaucoup aimé ! Nous avons savouré le reste du paquet à deux et étions conquis.

En cuisine : des dégustations signées Saint Jean et Picard
En cuisine : des dégustations signées Saint Jean et Picard

Saint Jean propose également des quenelles, un plat que j’adore que les quenelles soient nature ou au brochet. J’ai ainsi reçu le livre « Cuisiner la quenelle tout simplement… » (13,90 €) de Philippe Barret. On y trouve des recettes comme le mille-feuille armoricain, les Saint-Jacques sur canapé de fête ou encore les verrines mousseuses aux crevettes. Je n’ai pas encore eu le temps de tester mais glisserai peut-être (lâchement ?) le livre dans la cuisine de mes parents (ah ah).

En cuisine : des dégustations signées Saint Jean et Picard

Picard

Deux soufflés asperge verte-Parmigiano Reggiano

J’ai eu envie de goûter les soufflés asperge verte-Parmigiano Reggiano (3,20 € les deux) car la recette m’a semblé être originale et, en effet, elle change. Les soufflés ont une jolie couleur et sont très bons. On y trouve de petits morceaux croquants. Monsieur les a trouvés bien équilibrés et semble même avoir adoré.

En cuisine : des dégustations signées Saint Jean et Picard
En cuisine : des dégustations signées Saint Jean et Picard

Deux cassolettes lutées aux noix de Saint-Jacques et écrevisses de Louisiane

Les cassolettes lutées aux noix de Saint-Jacques et écrevisses de Louisiane (7,95 € les deux) sont proposées dans de jolis contenants. Sur le dessus, on remarque le disque de pâte feuilletée. Dessous, on trouve des noix de Saint-Jacques et des queues d’écrevisses dans une crème aux morilles et au Porto. Vous pouvez rire si je vous dis que j’ai eu envie de les goûter car nous sommes allés à Porto et en Louisiane l’an dernier !

Je me suis préparé la première un midi où j’étais seule après une pénible matinée de congés pour raison pas rigolote. Il pleuvait des trombes dehors avec, à certains petits instants, une accalmie et un rayon de soleil. C’est ce qui donne la lumière si particulière à ma photo… La cassolette avait un goût de réconfort. J’ai beaucoup aimé.

En cuisine : des dégustations signées Saint Jean et Picard
En cuisine : des dégustations signées Saint Jean et Picard

Inutile de préciser que je me suis régalée car tous les produits dégustés et dont je vous parle dans ce billet était de qualité. Miam !

Et vous, avez-vous fait de délicieuses découvertes récemment ?

Tous les mets décrits dans ce billet m’ont été offerts d’après mes goûts pour Saint Jean et selon mes choix pour Picard. Merci !

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.