Bonbons de la Degustabox de février 2016

Juste avant de partir en vacances la première semaine de mars, je suis allée chercher ma Degustabox de février dans mon Point Relais. Cette box culinaire sur abonnement (16 € par mois) était cette fois « internationale« . Au menu : des plats faciles à tester et des sucreries pour Junior. J’ai eu les ingrédients des box avec et sans alcool. Prêts pour une petite revue culinaire ?Degustabox : la box culinaire surprise de février 2016

Les ramen japonaises Soba Nissin

Les ramen japonaises en bouillon de Nissin (0,89 €) sont des nouilles déclinées en de nombreuses saveurs asiatiques : sésame, poulet, crevettes, bœuf, etc. Les pâtes sont très longues et nous les avons mangées au couteau et la fourchette et non à l’aide de baguettes. Le bouillon est bien parfumé mais pas épicé. C’était très bon. Nous avons dégusté les ramen à trois, avec Junior, et tout le monde a aimé. Nous pourrions en racheter.

Degustabox : la box culinaire surprise de février 2016
Degustabox : la box culinaire surprise de février 2016

Les nouilles sautées Soba Nissin

Les nouilles sautées (2,59 €) proposées en cup, ou en sachets, sont aussi déclinées en différentes saveurs : classique, curry, teriyaki, chili et thaï. Elles sont prêtes en trois minutes et peuvent être mangées au bureau ou en déplacement. Visuellement, ces pâtes sont plus étonnantes que celles dont je vous parlais précédemment. Leur aspect foncé peut être déroutant. Ces pâtes sont plus épicées, avec un goût qui évoque davantage celui la viande. Elles font penser aux nouilles sautées. Des petits oignons émincés relèvent ensemble. Monsieur trouve que cela change et que c’est très rapidement préparé : seule une bouilloire est nécessaire. Moi qui ne suis pas toujours portée sur la nourriture asiatique, je n’ai pas été sensible à ce plat. Junior n’a pas aimé. Aucun de nous trois ne serait susceptible de vouloir en racheter.

Degustabox : la box culinaire surprise de février 2016
Degustabox : la box culinaire surprise de février 2016

Les biscuits salés Kooz

Les mini-craquants à l’origan marocains Kooz (2,49 €) sont fabriqués avec des ingrédients naturels, sans colorant ni conservateur. Ils peuvent être dégustés l’apéritif ou avec des soupes ou salades. Le packaging, épuré, est attirant. Les craquants sont très parfumés. Peut-être sont-ils un peu trop croquants ? Ils sont agréables mais, en apéritif, mieux vaut ne pas les proposer seuls pour éviter la monotonie. Nous les ajouterions volontiers à une soupe légère de légumes. Ces biscuits existent aussi aux écorces d’orange, aux amandes et raisins et au paprika.

Degustabox : la box culinaire surprise de février 2016
Degustabox : la box culinaire surprise de février 2016

La fleur de miso Danival

Danival fabrique du miso biologique depuis 1990 dans le Sud-Ouest de la France. Le miso est une alternative au sel. Cette fleur de miso (4,90 €) a des saveurs de miso de riz, d’algues et de bolets. J’avoue ne pas encore avoir testé ce produit, uniquement présent dans la box sans alcool.

Degustabox : la box culinaire surprise de février 2016

Les cocktails The Ice Co

The Ice Co propose quatre cocktails exotiques rapides à préparer. Lorsqu’ils sont congelés, il suffit de malaxer le contenu, puis de le verser dans un verre et de le déguster rapidement. La boisson contenue dans notre box était une Margarita (2,99 €). Monsieur a trouvé que c’est une boisson très rafraîchissante et parfumée, effectivement simple à préparer et qui garantit son petit effet de présentation. Le goût de la Margarita est très agréable même si, à son sens, il est un petit peu trop sucré. Le faible degré d’alcool : 5°, contre 30 normalement, est un atout.

Degustabox : la box culinaire surprise de février 2016

Le cidre original et le cidre poire Magners

Monsieur a tout d’abord dégusté le cidre irlandais « Magners original », à la pomme (1,50 €). Il lui a trouvé une très jolie couleur et de jolies bulles. Il l’a décrit comme très doux, léger et parfumé. Le goût de pomme est moins prononcé que pour un cidre classique de Bretagne ou de Normandie. On notera que Monsieur est breton – bien que parisien depuis ses 28 ans – et a une préférence pour le cidre brut.

Il n’a pas encore goûté la boisson à la poire.

Degustabox : la box culinaire surprise de février 2016

Le lait de coco Ayam

Le lait de coco Ayam (1,39 €) est 100% naturel, sans conservateur et sans colorant. Il peut être utilisé pour la cuisson, la préparation de currys ou de desserts parfumés. Sans gluten, c’est aussi un substitut sans lactose aux recettes qui comprennent du lait ou de la crème fraîche. Nous n’avons pas encore eu l’occasion de cuisiner avec.

Degustabox : la box culinaire surprise de février 2016

L’Issimo cappuccino Illy

L’illy issimo cappuccino (1,85 €) est une boisson froide prête à boire à base du mélange illy 100% arabica. Il a un arôme intense d’espresso illy et contient du lait et une touche de chocolat noir. Sans conservateur ni colorant, il se déguste très frais. Monsieur a vraiment adoré, en grand amateur de café. J’ai trouvé la boisson vraiment bonne aussi mais ai été un peu perturbée par l’intensité du café pour la simple raison que je n’en bois jamais !

Degustabox : la box culinaire surprise de février 2016

Le thé noir London Blend Tetley

Les thés du mélange thé noir London Blend de Tetley (1,89 €)ont été sélectionnés pour révéler des arômes subtils et délicats, contrairement à un thé noir classique plus robuste. Je n’ai pas encore ouvert le paquet puisque j’avais encore d’autres sachets Tetley à terminer en priorité !

Degustabox : la box culinaire surprise de février 2016

Le cranberry et Brazil nut Taste of nature

Nous avons pu goûter les bouchées de barres Taste of nature cranberry et Brazil nut (0,89 €). Certifiées biologiques, vegan et sans gluten, elles sont fabriquées au Canada et sont aussi sans conservateur ni arôme artificiels. Les petites bouchées étaient bonnes, même si en si petite quantité qu’elles ne permettent pas de donner un avis très détaillé.

Degustabox : la box culinaire surprise de février 2016

Les Sushi Bonbon Look O Look

Élevée sans manger de bonbons (seulement ceux que j’avais au Noël de l’entreprise de mes parents), j’ai la chance de ne jamais avoir envie d’en manger. La dernière Degustabox contenait des sushis… en bonbons (6,49 €). Point de riz et de poisson mais des chamallows et autres gourmandises sucrées conditionnées dans de petits pots de sauces. Bonus : le paquet contient même des baguettes. Junior a semblé être plutôt content de ce produit et la boîte est si grosse qu’il l’a emmenée chez sa mère pour pouvoir en grignoter de temps en temps plus facilement.

Degustabox : la box culinaire surprise de février 2016

Cette box internationale aura finalement compté peu de produits pour moi mais toutes les gourmandises auront trouvé preneur. J’aime particulièrement quand l’accent est mis sur des produits de consommation courante et non des mets trop sucrés ou trop gras. Et comme je le dis toujours : vivement la prochaine !

Avec le code F0XM0, vous aurez 5€ de réduction sur votre première commande.

Retrouvez mes précédents billets sur la Degustabox :

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.