J’ai pris une nouvelle fois le chemin du théâtre des Blancs-Manteaux, dans le Marais, pour aller découvrir le one man show d’un humoriste que je ne connaissais pas encore : Gérémy Crédeville. Cet artiste incarne un personnage extrêmement sur de lui, « irrésistible et drôle ». Nous avons craint qu’il en fasse uniquement un grand blond méprisant. Heureusement, il n’en est rien et le public n’en prend pas pour son grade. Je vous raconte ?
Gérémy Crédeville est "Parfait & Modeste" au théâtre des Blancs Manteaux

Il aurait pu faire de la radio, mais hélas, il n’avait pas le physique pour…
Gérémy Credeville est parfait. Alors, il ne faut pas s’étonner si parfois, il dérape (beaucoup) !
Heureusement qu’en plus de son corps de rêve et de son humour décapant, il a su rester (un peu) modeste…
Comment survivre quand on est né dans le Nord ? Pourquoi vaut-il mieux être bon en apnée quand on voyage avec Bla Bla car ? Quelles sont les meilleures techniques de séduction ? Et surtout, qu’est-ce que le coup du pirate ?
Dandy aussi trash qu’élégant, aussi insupportable que touchant, Gérémy a naturellement remporté tous les festivals d’humour auxquels il a participé et il aurait évidemment gagné aussi tous les Festivals où on a refusé de l’inviter !
Avant sa tournée des Zéniths, venez le découvrir dans une salle intimiste !

Comme pour de nombreux one man shows, on passe quelques minutes à observer l’artiste sur scène afin de voir s’il est taquin ou provocateur avec le public. En l’occurrence, nous avons pu nous détendre et apprécier le spectacle.

Au début, Monsieur comme moi souriions plutôt (au bout de 10 minutes, je me disais presque : « zut, je ne m’amuse pas tant que ça, que vais-je bien pouvoir raconter dans mon billet ? ») et, petit à petit, avons ri de plus en plus jusqu’à vraiment adhérer. Je ne sais pas si cette montée crescendo est volontaire mais cela fonctionne. Pour moi, le sketch sur Blablacar a vraiment marqué le moment où le spectacle décolle.

Les thèmes abordés sont le Nord-Pas-de-Calais, dont il est originaire, la vie en couple et le mariage, le covoiturage, le métier de comédien débutant, etc. Quelques passages tournent autour du thème de la sexualité et s’il est indiqué que la salle est interdite aux moins de quatre ans (on se doute que c’est une blagounette), je n’y emmènerais pas un ado, surtout si c’est une fille… et surtout si elle est sensible, comme je le suis !

Gérémy Crédeville a la répartie nécessaire pour pouvoir rebondir habilement sur les exclamations des personnes dans la salle. Il faut dire que nous étions derrière une rangée de dames particulièrement enthousiastes, réceptives et « en appétit »… !

On voit qu’il incarne un personnage. Ce dernier ne se prend pas vraiment au sérieux. De toute évidence, l’humoriste est sympa et G. reste humain, avec ses failles. Il ne dit rien de vraiment blessant et on fait bien la différence entre Gérémy et G.

Nous avons passé un bon moment devant « Parfait & Modeste ». L’humoriste est plutôt drôle et sympathique. On lui souhaite de le revoir dans deux ans au Zénith (private joke avec ceux qui connaissent le show) !
Gérémy Crédeville
Parfait & Modeste
Jusqu’au 2 avril 2016
Mercredi à 21h
Jeudi, vendredi et samedi à 19h30
Durée : 1h
Tarifs de 13 à 20 € (10 € sur présentation du billet d’un autre spectacle présenté au théâtre)

Théâtre des Blancs Manteaux
15 rue des Blancs Manteaux
75004 Paris
Métro : Hôtel de Ville
Infos & Réservations : 01 48 87 15 84
www.blancsmanteaux.fr

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.