Crackers Monoprix

Je vous propose aujourd’hui un petit tour en cuisine, à la découverte de quelques mets et boissons que j’ai pu tester récemment et dont j’ai envie de vous parler.[Food] Quoi de neuf côté cuisine ?

Les thés Tetley

On n’a pas toujours une très bonne image des marques qui vendent leurs thés en sachets. Il ne me serait d’ailleurs pas venu à l’idée d’acheter du thé Tetley. Et j’ai découvert, à l’inauguration de la 2e édition de Happy Happenning (un bel événement joyeux annulé en raison des attentats…), qu’il s’agissait d’un spécialiste du thé anglais qui doit son nom aux frères Tetley, qui vendaient, dès 1837, du thé sur un cheval. J’ai appris que la marque imaginait de nombreuses recettes pour ses mélanges. Mais aussi, qu’en 2737 avant JC, l’empereur chinois Shen Nung était assis sous un théier et que quelques feuilles étaient tombées dans son eau, que le serviteur faisait bouillir pour la rendre potable. Jolie légende, non ?

Si, en Grande-Bretagne, le thé était à la mode parmi les classes fortunées au milieu de 17e siècle, un siècle plus tard, il était la boisson favorite des classes les plus pauvres. Le thé glacé serait né en 1904 pendant l’Exposition universelle de Saint-Louis alors qu’un planteur eut l’idée de mettre de la glace dans sa thé, tant il faisait chaud. En 1908, un marchand de thé new-yorkais envoya des échantillons de thé à des clients en utilisant des petits sachets en soie. Sans mode d’emploi, les clients ont plongé les échantillons dans l’eau chaude : les sachets de thé étaient nés !

Tetley achète de nos jours un million de kilos de thé par semaine ! J’ai eu le plaisir de rencontrer un expert, qui nous a parlé de son métier, de la façon de goûter le thé en aspirant très vite et bruyamment avec une cuillère spéciale. Il faut cinq ans de formation pour devenir goûteur de thé Tetley et 39850 tasses de thé sont goûtées chaque semaine par les experts Tetley. De quoi changer de regard sur la marque, non ?

Une boîte de thés m’a été offerte. J’ai très vite été attirée par le thé vert façon mojito, qui me plaît beaucoup et que j’ai désigné comme favori avant même d’avoir goûté les autres !

[Food] Quoi de neuf côté cuisine ?
[Food] Quoi de neuf côté cuisine ?
[Food] Quoi de neuf côté cuisine ?
[Food] Quoi de neuf côté cuisine ?

L’épicerie Ikea

On ne présente pas les meubles Ikea. Le rayon épicerie est en revanche moins connu. Le 13 novembre en fin d’après-midi, je me suis rendue à l’inauguration d’une épicerie éphémère dont les dates d’ouverture ont été décalées : l’épicerie Mums by Ikea.

[Food] Quoi de neuf côté cuisine ?
[Food] Quoi de neuf côté cuisine ?
[Food] Quoi de neuf côté cuisine ?

De l’épicerie, j’ai rapporté des crackers à déguster avec tout ce que l’on aime : saumon fumé, fromage à tartiner, etc. Ils ont un petit quelque chose de brut et de très craquant mais j’ai plutôt bien aimé !

[Food] Quoi de neuf côté cuisine ?

On m’a également offert un saumon fumé délicatement parfumé, suffisamment peu salé et peu gras pour que l’on puisse apprécier le goût du poisson. Le paquet contenait de jolies tranches de taille raisonnable et bien proportionnées. Un très bon saumon !

[Food] Quoi de neuf côté cuisine ?
[Food] Quoi de neuf côté cuisine ?

Nous ne consommons pas de sauce en grande quantité et, si j’ai rapporté un pot, nous n’avons pas eu l’occasion de la tester !

[Food] Quoi de neuf côté cuisine ?

Les sauces Sacla

L’été dernier, nous avions beaucoup aimé les tomates séchées Sacla. La marque nous a permis de tester quatre nouveautés :

  • Sauce poivrons, figues et noisette
  • Sauce pesto à la truffe noire d’été
  • Sauce caviar de tomates à la truffe noire d’été
  • Antipasti champignons et truffe noire

Nous avons trouvé que ces sauces Sacla étaient vraiment bonnes et de qualité. Elles ajoutent de l’originalité aux plats. On sent qu’un vrai soin y a été apporté. C’est une bonne idée d’en avoir chez soi pour faire un plat qui change un peu, même à l’improviste !

J’ai tout d’abord goûté la sauce caviar de tomates à la truffe noire d’été. Elle est bonne, relevée, bien épicée, a une vraie consistance, un peu épiasse. Je l’ai testée avec des pâtes mais elle irait aussi très bien avec du poisson blanc. Elle est vraiment bonne.

Monsieur a testé la sauce poivrons, figues et noisette. Il l’a trouvée très parfumée. Les morceaux de noisette sont bien agréables et le petit goût de figue est bon. Il l’a surtout testée avec des pâtes mais l’aurait bien mariée à de la viande de bœuf.

Dans les deux cas, nous n’en avons utilisé que peu à la fois. Partant ensuite en vacances, nous les avons déposées aux deux tiers pleines chez mes parents pour qu’elles ne soient pas gâchées. Mon père a goûté avec du poisson et a bien aimé, ma mère moins. Mieux vaut prévoir de manger en famille ou entre amis pour entamer un pot.

Nous n’avons pas encore trouvé l’occasion de tester les deux dernières nouveautés. J’espère y remédier vite !

[Food] Quoi de neuf côté cuisine ?

Les soupes Monoprix gourmet

Monsieur et moi sommes amateurs et consommateurs de soupes. Nous préparons régulièrement nos soupes maison, que Monsieur mixe. Nous étions donc ravis de goûter deux nouvelles recettes Monoprix gourmet, vendues au format cup (3,65 € les 500 mL) :

  • la soupe de cinq légumes : carottes, céleris, poireaux, oignons, pommes de terre. Elle contient également du beurre AOP Poitou-Charentes, de la crème fraîche et du sel de Guérande.
  • la soupe de carotte jaune et quinoa : le mariage de carottes jaunes, de pommes de terre, de graines de quinoa et de la cardamome.

Nous avons partagé les deux soupes. Elles sont conditionnées en portions généreuses qui sauront contenter les plus gourmands. Un petit tour au micro-ondes et le repas est chaud ! La soupe de légumes est très bonne, douce, onctueuse, bien épaisse. Ce potage est délicatement relevé. La soupe de carotte jaune et quinoa change, est moins traditionnelle et nous a aussi plu. Les deux recettes sont bien différentes et agréables, chacune à sa manière.

[Food] Quoi de neuf côté cuisine ?

Les crackers suédois bio Monoprix

Les crackers Vilmas sont en exclusivité en France chez Monoprix (à partir de 3,85 €). Il s’agit de lamelles de pain 100% bio, qui peuvent se déguster du petit-déjeuner au dîner. Les chefs suédois les serviraient même pour accompagner leurs plats. Les quatre recettes en vente chez Monoprix sont :
– noir et blanc
– sésame
– romarin
– piment et sésame

Les crackers piment et sésame m’ont paru être vraiment très épicés de prime abord et puis, finalement, j’ai beaucoup aimé les grignoter ! Ceux au romarin sont très doux et discrets et mettent en valeur ce qu’on mange avec. Les noirs et blancs m’ont tout autant ravie que les autres. Miam, il n’en reste plus une miette !

[Food] Quoi de neuf côté cuisine ?

Aberdeen Angus Beef & English Mustard Tyrrells

Les chips Tyrrells Aberdeen Angus Beef & English Mustard (2,39 € les 150 grammes) sont une exclusivité Monoprix, vendues depuis septembre 2015. Cette saveur british a été conçue pour donner « le meilleur de la Grande-Bretagne ».

Mon amoureux a tout de suite adoré le packaging. Il a aussi trouvé les chips magnifiques : elles sont épaisses, gourmandes et épicées, un peu trop d’ailleurs pour certains (Junior par exemple, et moi à plus petite dose). Cela fait bien longtemps que Monsieur n’avait pas autant aimé des chips et il serait prêt à en racheter ! J’en mangerais aussi de nouveau avec plaisir, peut-être avec une boisson ou des petits toasts à côté pour adoucir.

[Food] Quoi de neuf côté cuisine ?

Bonneterre

Lors de la Ladies night de Botanic, j’ai particulièrement adoré le chocolat 60 % de cacao et les croustilles au chèvre Bonneterre. À goûter absolument !

[Food] Quoi de neuf côté cuisine ?

Pulco

J’ai eu envie de vous parler de Pulco dans ce billet car je n’en finis pas de faire des découvertes avec cette marque. Si je ne suis pas spécialement adepte de celui au citron, j’adore en revanche celui à l’orange sanguine et plus récemment, celui au citron et à la fraise. Monsieur, quant à lui, est plus porté sur le citron vert et le citron « basique ». Celui aux agrumes remporte moins de succès dans notre frigo mais n’en reste pas moins agréable. Ce n’était qu’une parenthèse mais, pour moi, qui ne bois pas d’alcool, ces boissons font partie de mes préférées. Au moment de Noël, le Pulco citron-fraise a été plébiscité pour le bon goût qu’il a donné à la soupe champenoise (je ne bois pas d’alcool). Je n’ai pas d’action chez Pulco et j’ai acheté ces produits 😉

[Food] Quoi de neuf côté cuisine ?

Et vous, quelles sont les dernières nouveautés ou spécialités dont vous vous êtes régalés ?

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.