Notre hôtel à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane : le Q & C, tout juste rénové

Lorsque nous avons pris nos billets d’avion pour la Louisiane, nous avons très rapidement cherché un hôtel pour notre séjour à la Nouvelle-Orléans.

Nous avions lu qu’il fallait absolument dormir dans le « French quarter », le quartier historique de Nola. Après des heures de recherches sur Internet, nous avons compris que nous ne trouverions pas d’hôtel à notre goût qui ne soit pas hanté dans ce quartier. Qu’est-ce qu’un fantôme allez-vous me dire ? Pour notre part, nous préférions dormir tranquilles !

Le premier hôtel qui nous plaisait et que nous avions identifié était réputé pour son fantôme de femme en robe rouge qui passait dans les escaliers et des rires d’enfants qui éclatent dans la nuit. Le second est habité à un étage par le fantôme d’un père de jeunes filles qui vient démonter les poignées de porte pour que les jeunes hommes ne viennent pas les retrouver dans leur chambre. Bien bien bien… Le peu d’hôtels peut-être pas hantés – une vérification sur haunted rooms s’impose – n’était franchement pas à notre goût.

On retiendra finalement qu’il n’est absolument pas indispensable de séjourner dans le vieux carré. Nous avons dormi dans le quartier des affaires, central business district, à quelques blocs du French quarter et le coin était tout-à-fait sûr. Personne ne zonait (je ne parle pas des fantômes hein !). Nous avons même adoré notre hôtel, le Q & C. Si vous souhaitez vous aussi réserver des nuits, le faubourg Marigny et Bywater sont aussi proches du cœur historique et on s’y promène sans problème. Nous y avons croisé une population plutôt jeune, bobo ou branchée.

La Nouvelle-Orléans : notre bel hôtel, le Q&C, un plan anti-fantôme

Mais revenons au Q & C ! Le Queen & Crescent a été refait très récemment. J’ai échangé quelques courriels avec le personnel de l’hôtel avant de réserver pour être sûre que les chambres étaient toutes rénovées et qu’il n’y avait pas d’autre bâtiment caché en mauvais état, comme dans d’autres établissements. Toutes les mauvaises critiques qui traînent sur le web datent d’avant les travaux car le Q & C est désormais juste magnifique et parfaitement à notre goût !

La Nouvelle-Orléans : notre bel hôtel, le Q&C, un plan anti-fantôme
La Nouvelle-Orléans : notre bel hôtel, le Q&C, un plan anti-fantôme
La Nouvelle-Orléans : notre bel hôtel, le Q&C, un plan anti-fantôme

Briques apparentes, boiseries, literie moelleuse : nous avons adoré. Nous avons loué une King room, la chambre la plus modeste. Nous avons choisi de visiter Nola à la fin de notre séjour pour économiser sur le prix de l’hôtel. Tous les prix sont élevés à Nola et ils deviennent carrément fous en période de festival (à peu près tout le temps, donc). Notre budget pour trois nuits à deux : 564 €. Le parking pour les quatre jours et trois nuits nous a coûté la coquette somme de 75 dollars. Et encore, nous avons évité le valet…

Nous n’avons pas profité du bar et de la partie restaurant pour le petit-déjeuner, pour tester de bonnes adresses dans la ville.

La Nouvelle-Orléans : notre bel hôtel, le Q&C, un plan anti-fantôme
La Nouvelle-Orléans : notre bel hôtel, le Q&C, un plan anti-fantôme

Si vous souhaitez visiter la Nouvelle-Orléans, je ne peux que vous conseiller le Q & C, un très bel hôtel design et propre !

Q&C Hotel and Bar
344 Camp St, New Orleans, LA 70130, États-Unis
www.qandc.com

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.