ob_312e79_la-table-du-vietnam-paris-7e-2

J’ai découvert en cet automne un très bon restaurant situé dans le 7e arrondissement parisien : La Table du Vietnam. Ouvert en mars 2013, il promet de faire voyager les papilles des gourmands dans les trois provinces du Vietnam : Hué, la capitale située au centre, Hanoi au Nord, et Saigon au Sud. My Nguyen, la maîtresse des lieux, élabore la carte, qui se veut pleine de saveurs et soutenue par des plantes aromatiques, des épices et du nuoc mam, et réinterprète les recettes traditionnelles.

La table du Vietnam : une savoureuse escale à Paris (7e)

Si Monsieur et moi sommes allés à la Table du Vietnam pour découvrir les buns, à l’honneur jusqu’à fin janvier 2016, nous avons commencé le repas par la dégustation du rouleau de la saison en cours : le rouleau d’automne !

Car, après tout, pourquoi ne pas dépasser le célèbre rouleur de printemps en créant les rouleaux des quatre saisons ? Au menu :

  • le rouleau de printemps, une crêpe de riz renfermant de la laitue et des crevettes
  • le rouleau d’été, une entrée à base de crevettes à la canne à sucre
  • le rouleau d’automne, à base de filet de poisson farci et de crevettes
  • le rouleau d’hiver, une recette au bœuf parfumé à la citronnelle de Hué

Ce sont donc les rouleaux d’automne que nous avons goûtés. Ils étaient très parfumés, très beaux, avec différentes textures et une sauce assez discrète, comme on l’aime. Nous avons su dès cet instant que l’établissement proposait bel et bien une cuisine raffinée.

La table du Vietnam : une savoureuse escale à Paris (7e)
La table du Vietnam : une savoureuse escale à Paris (7e)

Puis est venu le temps de tester deux des trois recettes de buns « du Nord au Sud ». Si le Bò Bun est à base de bœuf (Bò), My Nguyen a créé :

  • le Bun Riêu Ôc (du Nord) : les vermicelles de riz sont servis dans un bouillon et mariés à des fruits de mer : bulots, crabes, crevettes
  • le Bun Chao Tôm, Nem Nuong (du Centre) : les vermicelles de riz et crudités sont accompagnés de porc farci grillé et de crevettes cuites à la canne à sucre
  • le Bun Lac Xa (du Sud) : une recette légère à base de lait de coco, crevettes et poisson farci

Le vermicelle de riz, l’un des aliments de base de la gastronomie du pays, est mis à l’honneur. Nous avons appris qu’il était à l’origine un produit noble car il demande de longues heures de préparation.

My a souhaité nous faire découvrir en premier lieu le Bun Riêu Ôc (sans bulot pour nous !), un plat chaud, que nous avons partagé. Cela avait un côté très ludique de se partager le contenu de l’assiette peu à peu. Ce bun est très parfumé et allie de nombreuses saveurs. Chaque bouchée est différente de la précédente. Dépaysement garanti ! Nous nous sommes régalés.

La table du Vietnam : une savoureuse escale à Paris (7e)
La table du Vietnam : une savoureuse escale à Paris (7e)

My nous a proposé de poursuivre avec un Bun Chao Tôm, Nem Nuong (du Centre), un plat froid, que nous avons également partagé. Il est apporté avec les ingrédients bien séparés puis l’on mélange tout et on y ajoute de la sauce. Nous l’avons trouvé très frais et très léger. Lui aussi est bien parfumé. Nous avons imaginé de la menthe ou de la citronnelle comme faisant partie des aromates. Ce bun est légèrement sucré-salé et le vermicelle – notamment – était très bon.

La table du Vietnam : une savoureuse escale à Paris (7e)
La table du Vietnam : une savoureuse escale à Paris (7e)
La table du Vietnam : une savoureuse escale à Paris (7e)

Les deux buns nous ont beaucoup plu. De vraies belles assiettes sont apportées. Le fait de les partager a vraiment eu un côté convival et ludique. Cela a permis de goûter deux spécialités et de faire plus de découvertes ! Nous avons conscience que ce partage est plus évident en couple qu’avec son patron. Les deux buns sont bien différents et nourrissants, tout en restant diététiques.

En formule déjeuner et jusqu’à la fin du mois de janvier 2016, les buns du Nord et du Sud sont à 22 € et le bun du Centre à 29 € avec un café ou un thé et du nougat vietnamien.

En dessert, on nous a proposé de partager un flan de feuilles de pandanus avec longane et coco. Nous ne connaissions pas du tout et avons eu une belle surprise. Il était très frais avec comme un goût de gâteau. Étonnant et agréable ! Nous avons beaucoup aimé et le longane m’a plus plu que le litchi, qui pourrait sembler plus proche en goût.

La table du Vietnam : une savoureuse escale à Paris (7e)

La décoration de la table du Vietnam est distinguée avec de belles matières : mobilier en bois, nappes blanches, etc. Elle a des touches colorées dans des tons chauds : paravent, végétation, etc. Les stores boisés nous préservent de la rue. De même, un rideau abrite les convives des éventuels courants d’air. En arrivant pour déjeuner un jour de pluie, la table du Vietnam était un parfait refuge ! Le fond musical est discret et ne nuit absolument pas à la conversation. Et c’est peut-être bête à dire mais les toilettes sont super propres, grandes, soignées et il y flotte une agréable odeur de vanille !

La table du Vietnam : une savoureuse escale à Paris (7e)
La table du Vietnam : une savoureuse escale à Paris (7e)
La table du Vietnam : une savoureuse escale à Paris (7e)

La Table du Vietnam est un endroit où prendre son temps et apprécier la conversation en même temps que les plats. Nous nous sommes laissés guider par My Nguyen pour la sélection des plats. Elle a à cœur de faire plaisir à ses clients et n’hésite pas à proposer d’ajouter ou de retirer un élément selon leurs goûts. Pour déguster un repas savoureux et aromatique, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Merci beaucoup de l’invitation.

La Table du Vietnam
6, avenue Bosquet
75007 Paris
01 45 56 97 26
www.tableduvietnam.fr
Ouvert du lundi au vendredi pour le déjeuner et le dîner et le samedi soir

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.