Comme chaque année, les fous de culture et les curieux vont pouvoir découvrir des lieux hors du commun pendant les journées du patrimoine, traditionnellement organisées le troisième week-end de septembre. Parmi les lieux parisiens incontournables figure évidemment l’hôtel Matignon.

Cet hôtel est actuellement la résidence du Premier ministre du gouvernement français. Il fut construit par l’architecte Jean Courtonne en 1722 à la demande du Prince de Tingry. Ce dernier, à cours d’argent dut vendre l’année suivante son hôtel au comte de Thorigny, Jacques de Goyon de Matignon. Courtonne réalisa la décoration extérieure puis Mazin, nouvel architecte, construisit le porche. La porte cochère d’ordre ionique ouvre sur une cour d’honneur en hémicycle. L’intérieur est décoré en style rocaille, avec notamment des panneaux peints par Fragonard. Une importante partie de ce décor est d’origine. L’hôtel fut en possession de différents hauts personnages (Princes de Monaco, Talleyrand) avant d’être racheté par l’Etat Français en 1922. Gaston Doumergue transforma ce lieu en y installant en 1935 la résidence du Président du Conseil. Après la Seconde Guerre Mondiale, Matignon acquérait sa fonction définitive avec l’arrivée du Général de Gaulle en ces lieux.

Le site des journées du patrimoine

La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine

Passé le porche, on découvre une cour d’honneur sobre, qui ne laisse pas vraiment imaginer les merveilles abritées par les murs de l’hôtel. Le regard est attiré par la Déclaration des droits de l’homme peinte au-dessus de l’aile gauche. Puis l’on gravit les quelques marches du perron et un grand escalier pour commencer la visite libre par l’étage.

La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine

En haut du grand escalier d’honneur, le visiteur arrive au seuil du bureau du Premier ministre. L’antichambre, où patientent tous ceux qui vont être reçus en entretien par le chef du Gouvernement, a été décorée par Jacques Garcia. Plusieurs styles y sont représentés : une table ronde marquetée de marbre (1810) répond à des consoles récemment créées par Laurence Montana. Deux tapisseries de Jean Arp (manufacture des Gobelins) font face à deux panneaux tissés du XVIIIe.

Les archives du Gouvernement

La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine

À l’étage, le « clou du spectacle » est évidemment le très beau bureau du Premier ministre, tout d’or et de blanc desquels ressortent des peintures de Fragonard.

En pénétrant dans le bureau du Premier ministre, le visiteur sera impressionné par les décors sculptés vers 1725 par Herpin, Pelletier et Martin, dans lesquels la duchesse de Galliera fit placer trois peintures de Fragonard représentant les quatre saisons. Depuis le balcon, le Premier ministre jouit de la plus belle perspective sur le parc qui s’étend sur près de trois hectares.

Les archives du Gouvernement

La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine

Les lieux étant très utilisés, toutes les pièces n’ont pas le même type de mobilier et l’on découvre des œuvres ou meubles plus surprenants.

La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine

Puis l’on descend au rez-de-chaussée ! Une salle est faite pour accueillir des réunions et, selon les Gouvernements, parfois le Conseil des ministres.

Aux murs et au plafond, les dorures du XIXe encadrent des médaillons blancs évoquant les fables de La Fontaine. Une série de tapisseries des Gobelins, datées de 1768, illustre l’histoire de Don Quichotte.

Les archives du Gouvernement

La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine

Continuons la visite du rez-de-chaussée avec la découverte des salons jaune, bleu et rouge.

Les tons des tentures du salon jaune sont chatoyants. Après avoir été la chambre de parade des princesses de Monaco, le salon jaune servit de bureau à Léon Blum, Robert Schuman, Edgar Faure, Pierre Mendès France, Guy Mollet ainsi qu’à tous les présidents du Conseil entre 1935 et 1958. À l’emplacement de l’alcôve, on admire une tapisserie des Gobelins illustrant la naissance de Diane et d’Apollon. Plus récents sont les vases de fleurs peints au-dessus des portes par Pierre-Adrien Chabal-Dussurgey en 1864.

Le salon bleu a été entièrement décoré en 1724 de boiseries de style rocaille par l’artiste Michel Lange. Les grisailles qui décorent les dessus de portes sont attribuées à l’atelier de Jean-Christophe Huet. Ces peintures de camaïeu bleuté, représentant la vie des Chinoises, sont parfaitement assorties au mobilier Louis XV recouvert de soierie bleue. De façon plus contemporaine, le salon permet de recevoir les diplomates étrangers.

Le salon rouge est l’ancienne salle du trône des princes de Monaco. Cette pièce de réception est marquée par plusieurs époques. Le décor d’origine date du XVIIIe siècle. Au XIXe, les Galliera commandèrent de magnifiques médaillons de pierres semi-précieuses de style italien, représentant des bouquets de fleurs estampillés de leurs initiales « BG ». À la même époque, le peintre Pierre-Nicolas Brisset décora les dessus de portes en symbolisant les Arts.

Les archives du Gouvernement

La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine

Nous avons profité un bon moment du salon rouge, d’autant que la pluie dehors était très forte !

Les portes donnent accès au Secrétariat général du Gouvernement, service peu connu du grand public, qui organise le travail gouvernemental en assurant le contrôle constitutionnel des textes et projets de loi.

Les archives du Gouvernement

La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine

Il ne nous restait qu’à visiter le vaste jardin. La pelouse était impressionnante. Les bordures seraient soigneusement entretenues trois fois par semaine. Magnifique !

La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine

Les deux architectes et jardiniers de l’hôtel de Matignon sont Claude Desgot, neveu de Le Nôtre (XVIIIe siècle) et Achille Duchêne (XXe siècle).

La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine
La visite de l'hôtel de Matignon pour les journées du patrimoine

Le jardin du Premier ministre a ses propres ruches. Le miel issu de la récolte est proposé à la dégustation pendant les journées du patrimoine. Une belle idée, non ?

Vous l’aurez compris, je ne peux que vous conseiller la visite de l’hôtel Matignon ! Et, si vous n’avez pas l’occasion de vous y rendre, j’espère que ce billet vous aura plu !

Hôtel de Matignon – résidence du Premier Ministre
57 rue de Varenne
75007 Paris
Visite gratuite pendant les journées du patrimoine (3e week-end de chaque année)

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.