Les Minions

Après avoir vu et aimé « Moi, moche et méchant » 1 et 2, j’ai évidemment été enthousiaste lorsque j’ai su que les adorables Minions, de petits êtres jaunes au langage tarabiscoté, allaient à leur tour être les héros d’un film, nommé… « Les Minions » ! Les affiches dans le métro m’ont draguée pendant tout le mois de juillet. J’ai lu ici et là quelques critiques faisant part d’une certaine déception et ai donc craint que mon avis prenne le même chemin. Et puis nous sommes allés au cinéma en famille – Monsieur, sa maman, son fils Junior (8 ans) et moi – un matin de forte pluie pendant les vacances et nous avons passé un très bon moment !

Au ciné en famille : "Les Minions" nous ont séduits

A l’origine de simples organismes monocellulaires de couleur jaune, les Minions ont évolué au cours des âges au service de maîtres plus abjectes les uns que les autres. Les disparitions répétitives de ceux-ci, des tyrannosaures à Napoléon, ont plongé les Minions dans une profonde dépression. Mais l’un d’eux, prénommé Kevin, a une idée. Flanqué de Stuart, l’adolescent rebelle et de l’adorable petit Bob, Kevin part à la recherche d’un nouveau patron malfaisant pour guider les siens. Nos trois Minions se lancent dans un palpitant voyage qui va les conduire à leur nouveau maître : Scarlet Overkill, la première superméchante de l’histoire. De l’Antarctique au New York des années 60, nos trois compères arrivent finalement à Londres, où ils vont devoir faire face à la plus terrible menace de leur existence : l’annihilation de leur espèce.

« Les Minions » sur Allociné

La bande-annonce en dit malheureusement un peu trop mais j’ai beaucoup aimé l’histoire des Minions à travers les âges. Les voir déguisés m’a amusée. La 3D était plutôt sympa mais mes yeux avaient du mal à faire la mise au point avec leurs mouvements rapides au lancement du film.

Les Minions sont ultra expressifs : la joie, la peur, la tristesse, la déprime… Tout est si bien rendu qu’ils sont extrêmement attendrissants. Le fait qu’ils veuillent aider un méchant ne pèse même pas dans la balance car il est presque impossible de ne pas les aimer.

Au ciné en famille : "Les Minions" nous ont séduits
Au ciné en famille : "Les Minions" nous ont séduits
Au ciné en famille : "Les Minions" nous ont séduits
Au ciné en famille : "Les Minions" nous ont séduits

Le couple de méchants du film est interprété en version française par Marion Cotillard et Guillaume Canet. Nous ne voyons pas trop ce que ça apporte au film. J’ai reconnu, en tendant l’oreille, la voix de l’actrice française mais ai eu toutes les peines du monde à reconnaître celle de Guillaume Canet. J’ai bien aimé le château et le vaisseau de la méchante mais il faut bien avouer que ce couple n’est pas l’aout charme du film.

Au ciné en famille : "Les Minions" nous ont séduits
Au ciné en famille : "Les Minions" nous ont séduits

Graphiquement, le film est très beau. New York comme Londres sont magnifiques. Le carrosse de la reine Elisabeth, le palais de Buckingham, etc. : j’ai été sensible aux décors. Et le clin d’oeil à tous ces lieux que j’ai déjà visités m’a fait plaisir (j’ai bien conscience que ce n’est pas pour moi que le film a été fait, hein). « Les Minions » nous emmènent même à Orlando, où mon amoureux et moi sommes allés découvrir une attraction qui nous aurait soi-disant permis de devenir des Minions (mais je vous rassure, nous n’avons pas le teint jaune depuis).

L’histoire se passe en 1968. Cela permet notamment au film d’avoir une chouette bande son avec des chansons « à la Beatles » que j’aime beaucoup. Sans doute un bon point pour tous les grands amateurs de culture britannique qui vont voir le film.

« Les Minions » nous ont tous les quatre séduits. Le film est divertissant, attendrissant et beaucoup plus réussi qu’un certain nombre de films d’animation familiaux ! Nous ne nous sommes pas ennuyés pendant l’heure 31 que durait la séance. Un pari réussi en ce qui nous concerne.

Et vous, êtes-vous tentés par les Minions ?

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.