Salon-de-the-Angelina-Bac-Sucre-Blog-de-lili

Si la rue du Bac s’appelle ainsi, ce n’est pas en hommage au célèbre examen que l’on passe en fin de lycée mais en référence au bac qui permettait jadis de traverser la Seine pour rejoindre le quartier. Il n’empêche, il est difficile de ne pas associer les deux idées. Et ceux qui connaissent la rue du Bac et qui, comme moi, y passent régulièrement ont pu y constater une certaine multiplication des adresses gourmandes ces dernières années. En pleine semaine de bac, la rue du Bac vit un événement dédié au sucré, jusqu’à ce dimanche 21 juin 2015 : le bac sucré ! Le concept ? Les gourmands curieux peuvent participer à des animations ou déguster des produits dans de belles enseignes, la plupart du temps gratuitement.

Invitée à la soirée de lancement, j’ai pu me faire ma petite idée des animations proposées par les pâtissiers et chocolatiers. Je vous montre ?

Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré

Angelina, 108 rue du Bac

Angelina réinterprète cet été son célèbre Mont blanc avec un cœur de framboises. Moi qui pensais ne pas aimer la crème de marron…

Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré
Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré
Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré
Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré

Chapon chocolatier, 69 rue du Bac

Patrice Chapon, l’un des rares chocolatiers à fabriquer son chocolat de la fève de cacao à la tablette, est très connu pour son bar à mousses au chocolat. Mais ce sont surtout des explications et anecdotes que vous pourrez entendre dans sa boutique. Nous avons pu goûter un petit éclat de sa tablette de chocolat noir d’origine Chuao : un régal ! Il s’agit d’un cacao rare. La tablette est vendue 7,70 € à l’heure actuelle mais elle pourrait augmenter. J’ai aussi pu goûter un éclat de tablette 100% cacao Rio Caribe Venezuela : bien plus mangeable que je ne l’imaginais !

Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré
Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré
Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré
Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré
Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré
Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré

Foucher, 134 rue du Bac

Foucher est installé rue du Bac depuis 1819 ! On ne sait que choisir parmi ses chocolats pralinés. De la grande qualité assurément !

Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré
Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré

La pâtisserie des rêves, 93 rue du Bac

On ne présente plus Philippe Conticini, parrain de bac sucré. Sa pâtisserie des rêves émerveille tout Paris depuis quelques années. J’ai goûté un peu de l’une de ses madeleines… Divine !

Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré
Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré
Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré

Dalloyau, 63 rue de Grenelle

Dalloyau propose de goûter ses religieuses salées, élaborées selon trois recettes :

  • crabe-avocat
  • saumon-aneth
  • tomate-piquillos

Chacune est vendue en grand format de 9,90 € à 12,70 €.

Ces religieuses salées me font rêver mais étaient en rupture lors de mon passage à la boutique. J’ai été consolée par des macarons (ah ah) (vendus 1,80 € la pièce) :

  • caramel tonka
  • chocolat lait de coco

Coup de cœur particulier pour le premier !

Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré
Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré

Jacques Genin, 27 rue de Varenne

La grande boutique de Jacques Genin m’intriguait depuis un bon moment. Je sais désormais que l’on y trouve de très bonnes pâtes de fruits.

Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré
Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré

Éric Kayser, 18 rue du Bac

Eric Kayser, spécialiste du pain de tradition, fait déguster son pain abricot-pistaches. Étonnant et très plaisant !

Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré
Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré

Pierre Marcolini, 78 rue du Bac

Pierre Marcolini fait déguster des créations de la maison. Dans sa boutique, nos yeux se régalent aussi avec des couleurs, des formes et des boîtes de toute beauté.

Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré
Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré
Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré
Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré

Le pain quotidien, 25 rue de Varenne

Le pain quotidien fait découvrir ses produits bio, y compris des gâteaux !

Les chocolatiers et pâtissiers de la rue du Bac nous font passer le bac sucré

Bac sucré, ce sont aussi le café Varenne, la grande épicerie, Hugo&Victor, les Ambassades, les opticiens côté vue, Quintessence et Wine Sitting.

Si vous êtes à Paris cette semaine et en avez l’occasion, n’hésitez pas à faire un tour rue du Bac ! Le programme des festivités est sur bacsucre.com

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.