Le couteau Opinel fête cette année ses 125 ans. Si l’on se réjouit aujourd’hui d’avoir un objet pratique et qui coupe bien, on ne sait pas forcément qu’il a été inventé par un jeune homme au fin fond de la vallée de la Maurienne, en Savoie. C’est Joseph Opinel, fils de forgeron-taillandier, qui a mis au point le couteau de poche, qui a très vite rencontré du succès. Sept ans plus tard, il créait la série des douze tailles, avec des couteaux numérotés de 1 à 12. A l’époque, la Savoie était un duché, d’où la couronne associée à la marque.

A table ! Opinel fête ses 125 ans

Aujourd’hui, la tradition s’est perpétuée et la famille Opinel soigne toujours ses produits. La gamme de couteaux est étendue et entend satisfaire les amateurs de pêche, de chasse, de pique-nique, de bonne table et de jardin !

De grands chefs comme Paul Bocuse, ami de la famille, Marc Veyrat ou encore Guy Martin utilisent des couteaux Opinel. Mais ils ne sont pas les seuls. Mon amoureux par exemple a son Opinel au manche bleu depuis longtemps. Bien pratique, je lui ai souvent emprunté avant qu’il ne nous offre, il y a quelques mois, le même, mais au manche rose pour que j’arrête de lui emprunter le sien (ah ah). Et son fils, Junior (8 ans), commence à demander quand il aura lui aussi son propre couteau. Cela tombe bien, il existe « Mon premier Opinel » conçu avec un bout rond, pour 9 à 10 euros.

Le fait d’utiliser au quotidien ce produit m’a fait accepter l’invitation à aller fêter les 125 ans d’Opinel. J’ai pu découvrir l’étendue de la gamme, qui ne cesse de se développer. En tant que femme, je suis assez attirée par les produits les plus colorés.

A table ! Opinel fête ses 125 ans
A table ! Opinel fête ses 125 ans
A table ! Opinel fête ses 125 ans

J’ai pu tester le sécateur qui va être commercialisé prochainement (49,90 euros). Autant dire qu’il coupe très bien et trouverait sa place sur notre balcon. Toujours pour le jardin, j’ai découvert le coffret trois outils (49,90 euros également). Côté cuisine, c’est le coffret « les quatre essentiels » (office, cranté, couteau à légumes et éplucheur) en version rose « primarosa » qui me fait envie (33,50 euros).

A table ! Opinel fête ses 125 ans
A table ! Opinel fête ses 125 ans
A table ! Opinel fête ses 125 ans

Mais parlons un peu de la fête d’anniversaire ! Elle s’est déroulée au perchoir, rooftop désormais célèbre à Paris. Je n’y étais jamais allée, aussi étonnant que cela puisse paraître, parce que Ménilmontant est environ à une heure de notre domicile et que ce n’est donc pas un quartier dans lequel j’ai mes habitudes. Les enseignes food à la mode y sont pourtant nombreuses !

A table ! Opinel fête ses 125 ans
A table ! Opinel fête ses 125 ans

Ce jour-là, j’ai posé mon après-midi. C’est ce qui m’a permis de profiter des lieux et du barbecue organisé sur cette terrasse aménagée au septième étage, sur le toit d’un immeuble. Que ce soient les asperges ou la viande, vous vous doutez que je n’ai eu aucun mal à couper ce qu’il y avait dans mon assiette. Un plaisir ! Le divin fraisier a été coupé par un Opinel géant, je vous laisse juger par vous-même…

A table ! Opinel fête ses 125 ans
A table ! Opinel fête ses 125 ans
A table ! Opinel fête ses 125 ans
A table ! Opinel fête ses 125 ans

Pour un parfait milieu de journée printanière, il ne restait qu’à profiter de la vue sur Paris…

A table ! Opinel fête ses 125 ans
A table ! Opinel fête ses 125 ans
A table ! Opinel fête ses 125 ans
A table ! Opinel fête ses 125 ans
A table ! Opinel fête ses 125 ans

Je ne suis pas repartie les mains vides puisque j’ai rapporté un couteau Opinel « 125 ans » N08 et un porte-clés pour le moins… tranchant !

A table ! Opinel fête ses 125 ans

Un concours créatif a été lancé pour la conception d’un couteau commémoratif, qui sera vendu à partir d’octobre 2015 au prix de 25€.

Dites-moi, qu’évoque Opinel pour vous ?

Retrouvez tous mes billets « En cuisine »

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.