Les façades des maisons portugaises de Porto

Pendant les vacances de Noël, mon amoureux, son fils et moi sommes partis à Porto, deuxième plus grande ville du Portugal, pour un court séjour. C’est donc en voyage que nous avons fêté le nouvel an. La première chose à vous dire est sans doute que la magie a opéré sur nous et que nous sommes ravis de cette escapade sous le soleil !

Je vais essayer de vous proposer un récit de voyage en peu de billets de blog pour ne pas me/vous perdre (je rappelle que, même si j’ai bien avancé, je n’ai toujours pas fini de vous raconter la Floride, Copenhague, le Japon, l’Andalousie… oups). Je voudrais également évoquer quelques détails pratiques ou questions que nous nous sommes posés avant le départ.

Aller à l’aéroport d’Orly et en revenir : VTC vs taxi

Nous avons emprunté la compagnie de VTC Marcel pour aller à l’aéroport d’Orly. En regardant les estimations de taxis G7, les tarifs n’étaient pas clairs : entre 21 et 29€, plus 5€ de réservation, plus les frais d’approche (qui s’élèvent parfois à 15€ ou plus…). La garantie d’un tarif fixe (33,10€) dans une belle berline nous a séduits. Le paiement a été effectué en ligne. Le chauffeur était à l’heure, la voiture confortable : mission accomplie ! Si vous souhaitez tester Marcel, vous pouvez obtenir 10€ de réduction avec le code AUJAC1.

Pour le retour, nous n’avions pas fait de réservation à l’avance puisque les trajets en avion ne permettent pas de savoir à quelle heure on a besoin d’une voiture. Les tarifs de Marcel étant plus élevés en dernière minute, nous avons opté pour un taxi (et n’avons jamais trouvé comment attacher la troisième ceinture, un coup classique de taxi d’après notre expérience. Bonjour le stress !). Avec seulement 2,60 € au compteur en montant en voiture, la course nous est revenue à 26,30 €.

Notre première expérience avec Transavia.com

Nous avons voyagé avec la compagnie Transavia.com, filiale d’Air France-KLM. Le choix s’est fait en fonction du prix, avec une réservation un peu plus de deux mois avant le voyage. Tout est sur option : le bagage en soute, l’enregistrement en ligne (50€)… J’ai eu peur que ce soit comme les low cost avec lesquels on fait la queue pour être assis côte-a-côte dans l’avion. Heureusement, on nous a attribué nos places à l’enregistrement à l’aéroport, où nous sommes arrivés avec plus de 3h30 d’avance à l’avance. Le vol ayant eu 40 minutes de retard, la matinée a été quelque peu longue. La réservation mentionnait que l’enregistrement aurait lieu 3h avant le décollage à l’aller et 2h au retour. En réalité, la vérité a été entre les deux. Mystère mystère… Le vol aller/retour nous aura coûté 281 € par personne, en se partageant une valise de 15 kg maximum en soute.

Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide

Porto côté pratique

« Quatre jours – trois nuits »

Nous sommes partis quatre jours à Porto, dont trois jours complets de visite. Ce temps sur place nous a permis de visiter ce que nous souhaitions découvrir. Dans le cadre d’un séjour itinérant, deux jours à Porto permettent déjà de voir l’essentiel. La ville est assez petite.

Se déplacer à Porto

Pour se déplacer dans Porto, les pieds sont vos meilleurs amis. Nous avons dû parcourir 35 à 40 km à pieds sur place. Nous avons aussi pris le métro, pour aller et venir entre l’aéroport et l’hôtel et une autre fois pour aller rapidement de notre quartier de résidence à celui des caves. L’atout charme des transports est évidemment le tramway. Nous en avons vu passer quelques-uns et avons voulu en prendre un le dernier jour, le 1er janvier, pour aller au bord de la mer. Nous avons découvert qu’il n’y en avait qu’un par heure en ce jour férié et qu’il allait nous falloir attendre 39 minutes le suivant. 25 minutes après l’heure théorique de passage du tram, toujours aucune trace de lui. Comme beaucoup, nous avons abandonné à regrets…

Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide

Pour un court séjour à Porto uniquement, avoir une voiture n’est pas nécessaire.

Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide

Un accueil globalement charmant (et en anglais ou français s’il vous plaît !)

D’après ce que nous avons pu constater, les Portugais de Porto sont très gentils. Que ce soit à l’hôtel, au restau, l’accueil est bon. J’ai même croisé une femme qui faisait le ménage en souriant et me parlant anglais. Partout, on nous parle facilement en anglais voire en français.

Comme dans toutes les destinations touristiques, quelques personnes dans la rue sont douteuses. Une mamie m’a fait un plan bizarre, comme affolée, me tournant autour à toute vitesse. Nous n’avons jamais trouvé de qui elle se cachait. Une technique de vol ?

Porto avec un enfant

Nous avons donc visité Porto avec un enfant de huit ans. Le voyage s’est bien passé et lui qui rechigne habituellement à marcher et demande au bout de quelques minutes si « on est bientôt arrivés », même lorsqu’il connaît le trajet, et « quand est-ce qu’on rentre », a fait preuve de beaucoup plus de patience et d’intérêt. De nombreuses entrées étaient gratuites pour lui : le palais de la bourse, le tour en bateau, le musée, la cave Taylor’s, etc. Il a passé un bon séjour et a mangé « le meilleur gâteau au chocolat » de sa vie.

Par contre, si vous avez un enfant en bas âge, je vous souhaite bon courage ou d’avoir le dos solide car les rues montent parfois sérieusement et je n’imagine pas une poussette dans les escaliers.

Rapporter des cadeaux de Porto

Je ne me suis rien rapporté de Porto (sauf si les 1000 photos comptent), notamment parce qu’il aurait fallu que je me charge avec mes achats jusqu’à la fin de journée. Mais les boîtes de sardines sont très jolies ! De Porto, on rapporte aussi évidemment du porto. J’en ai acheté une bouteille à offrir à ma famille (je ne bois pas d’alcool pour mémoire).

Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide

Porto : les magnifiques façades des maisons

Porto a beaucoup de charme. Ses façades sont souvent très belles. Visiter la ville, c’est avoir le nez en l’air et la bouche en cœur dans les rues et ruelles. D’assez nombreuses belles bâtisses semblent être abandonnées : un carreau cassé, des fenêtres restées ouvertes… La ville me fait parfois penser à la Sicile, parfois à Venise. Les églises me rappellent l’Andalousie et notamment Grenade. Mais elle a aussi ses nombreuses spécificités : ses larges rues, ses pentes escarpées, etc. Son centre historique est le quartier de Ribeira, classé au patrimoine de l’Unesco.

Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide

Les ruelles entre le Douro et la cathédrale sont particulièrement étroites et colorées. On se perd dans de petites allées à la recherche de l’escalier suivant. Mais quel plaisir pour les yeux !

Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide

Les azulejos de Porto

Les carreaux peints à la main, ou azulejos, sont presque omniprésents à Porto et mes prochains billets vous le prouveront. Les églises, la cathédrale, la gare ferroviaire de São Bento en sont autant d’exemples. Vous ne passerez pas à côté dans cette ville portugaise.

Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide

Un pont emblématique : le Ponte Dom Luis 1

Le pont Louis Ier est l’un des ponts situé sur le Douro. Il relie Porto à Vila Nova de Gaia. Il s’agit d’une construction des années 1880 par l’ingénieur Théophile Seyrig, disciple de Gustave Eiffel. Le métro, les voitures et les passants le traversent.

Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide

Porto et le street art

En 2015, on a tendance à se demander, lorsque l’on se déplace, si la ville que l’on compte visiter compte quelques jolies « œuvres » de street art. Nous en avons vu assez peu à Porto. Un article datant de 2013 lu sur le net expliquait que, là-bas, la chasse était ouverte contre le street art, qu’il s’agisse de graffitis pas très heureux ou de plus beaux dessins.

Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide

Porto pour Noël et le nouvel an

N’ayant pas la place pour un sapin dans notre appartement, nous étions particulièrement ravis de voir des décorations de Noël à l’extérieur. Porto n’a pas fait exception avec son immense sapin lumineux – l’office du tourisme prenait même en photos ceux qui le souhaitaient et offrait la photo – et ses décors ici et là.

Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide

Le clou du spectacle a été le feu d’artifices du nouvel an. Tiré à une quinzaine de minutes de marche de notre hôtel, nous ne nous en sommes pas privés, échappant de peu aux douches de champagne. L’ambiance était au rendez-vous ! Nous étions enchantés de cette soirée.

On nous a tout de même dit que pour le 24 juin et la Festa de São João, célébrée la veille au soir, le spectacle était beaucoup plus fou et mémorable, sur le Douro. A noter !

Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide
Un court séjour à Porto : premières impressions & début de city guide

J’espère vous avoir donné envie de découvrir la ville !

Dans mon précédent billet, je vous parlais des restaurants testés, globalement de bonnes ou très bonnes adresses :
– Majestic café
– Cultura dos Sabores
– Leitaria da Baixa
– Galeria de Paris
– Mercearia das Flores
– Clérigos Vinhos e Petiscos
– Farggi Baixa Porto

Dans de prochains billets de blog, je vous parlerai :

  • de notre hôtel, un très bon choix : the artist hotel & bistro
  • de nos visites : le Palais de la bourse, la librairie Lello « Harry Potter », des églises baroques, la cave Taylor’s, le parcours ludique « World of discoveries » pour expliquer l’odyssée des navigateurs portugais aux enfants, etc.

À très bientôt pour une nouvelle séance d’évasion !

Retrouvez, sur la carte des voyages du blog de Lili à travers le monde, mes billets sur les États-Unis, le Japon, l’Italie (Venise, Sicile), l’Espagne (Andalousie, Madrid), la Guadeloupe, Copenhague, Amsterdam, Londres, etc.

Il vous suffit de bouger ou d’agrandir la carte avec votre souris et vous découvrirez tous les billets que vous pouvez consulter !

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.