La famille Bélier : cours de chant

Quel est le comble pour un couple de sourds ? Avoir un enfant qui chante bien sûr ! Les Bélier ont plus qu’une fille qui chante, ils ont une fille qui a des cordes vocales qui la font vivre. Une voix qui transporte.

« La famille Bélier » est un film-pépite que l’on a envie de conseiller à tous ceux que l’on aime en sortant du cinéma. J’aurais voulu garder intact l’état d’émotion dans lequel je me trouvais après la séance.

Un reportage au moment de la sortie du film, le 17 décembre 2014, m’avait intéressée. Et puis les jours ont passé et je ne pensais plus à le voir en voyant l’affiche. Grand bien nous a pris d’aller avec nos tickets nous installer devant un grand écran. Nous avons plus qu’aimé !

"La famille Bélier" au ciné : comme une envie de vivre... en chantant

Dans la famille Bélier, tout le monde est sourd sauf Paula, 16 ans. Elle est une interprète indispensable à ses parents au quotidien, notamment pour l’exploitation de la ferme familiale. Un jour, poussée par son professeur de musique qui lui a découvert un don pour le chant, elle décide de préparer le concours de Radio France. Un choix de vie qui signifierait pour elle l’éloignement de sa famille et un passage inévitable à l’âge adulte.

« La famille Bélier », Mars distribution

"La famille Bélier" au ciné : comme une envie de vivre... en chantant
"La famille Bélier" au ciné : comme une envie de vivre... en chantant

Mon amoureux pourra vous dire qu’il reste quelques questions après avoir vu le film, que certains points n’ont pas été complètement expliqués. Pour ma part, c’est un événement qui survient lors d’une répétition dans la chambre de la jeune femme de 16 ans qui m’a semblé très louche. C’est vrai mais on l’oublie.

L’intrigue se passe à la campagne. La ferme des Bélier est très belle ! L’intérieur de la maison fait vraiment réaliste et n’est pas lisse. Le maire, les tensions d’une petite commune, le tracteur, le marché local : tout y est !

Le casting est parfait.

  • Louane Emera a le rôle principal. Je ne la connaissais pas du tout jusque là et ignorais qu’elle était une demi-finaliste de The Voice en 2012. J’ai aimé son côté naturel et ai été très touchée par sa voix.
  • Karin Viard joue impeccablement une mère qui ne manque pas de caractère.
  • François Damiens incarne un père plus vrai que nature.
    Ils forment un couple de sourds qui semble parfois coupé des réalités et qui, privés d’un sens et des discours lisses, ne manque pas de piquant et affiche clairement sa sexualité.
  • Éric Elmosnino, le prof de chant, est un personnage assez drôle. Il semble au début un peu brutal ou ringard mais se révèle être finalement intéressant et bienveillant. Il a un look à la Louis Bertignac, qui a été le coach de Louane dans la vraie vie.
  • Les rôles secondaires sont attachants : le petit frère, sourd lui aussi, Gabriel, le beau gosse de la classe… La meilleure amie me plaisait moins mais cela ne nuit pas.

« La famille Bélier » aborde les relations familiales, amicales et amoureuses. Tout sonne juste : c’est autour de la table que se jouent les rapports parents-enfants, autour des confidences que l’on s’imagine à vie aux côtés de sa meilleure amie et derrière une bouille d’ange qu’on entrevoit un amoureux.

La période du lycée est charnière et donne une multitude de souvenirs. De mon expérience, je garde des souvenirs contrastés mais ceux ayant trait aux amitiés sont excellents. Je suis comme nostalgique lorsque les films parlent de lycée et des relations entre les grands ados.

"La famille Bélier" au ciné : comme une envie de vivre... en chantant
"La famille Bélier" au ciné : comme une envie de vivre... en chantant

« Je pars, je vous aime mais je pars »

Quand la lumière s’est rallumée, impossible de cacher que j’avais (beaucoup) pleuré. Pendant une scène phare vers la fin du film, j’ai senti les larmes rouler les unes après les autres le long de mes joues. Ma bouche en tremblait. La voix de la jeune femme, le poids des paroles, les sensations de légèreté et de délivrance qui émanaient de la scène… La pureté et la beauté de l’ensemble me transportaient, me touchant vraiment au cœur.

« La famille Bélier » donne envie de s’ouvrir. Il nous fait quelques instants quitter terre avec une légèreté salvatrice. Un vrai film pour se sentir vivant et espérer.

"La famille Bélier" au ciné : comme une envie de vivre... en chantant
"La famille Bélier" au ciné : comme une envie de vivre... en chantant

Ne regardez pas la bande-annonce : elle en dit trop. Ne pas savoir à quoi m’attendre, ne pas avoir entendu les chansons du film (que j’écoute en boucle sur Youtube depuis) ont été précieux.

Alors, si vous ne l’avez pas encore vu : courrez au cinéma voir « La famille Bélier » !

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.