Le camp du drap d'or, un bel hébergement Renaissance au Puy du Fou

Quand j’ai su que nous étions invités au Puy du Fou, l’hôtel « Le Camp du Drap d’Or » m’a fait rêver car la décoration Renaissance me parle particulièrement. J’ai donc accueilli la bonne nouvelle avec un très large sourire : c’est là que nous allions dormir puisqu’il s’agit d’une nouveauté 2014. Cette création porte à quatre le nombre d’hôtels de la cité nocturne.

Une nuit au Camp du Drap d’Or, au Puy du fou
Une nuit au Camp du Drap d’Or, au Puy du fou
Une nuit au Camp du Drap d’Or, au Puy du fou

Les visiteurs vivent un séjour sur les traces de François Ier et d’Henry VIII d’Angleterre. Cent chambres, les « logeries », les attendent pour une nuit majestueuse. Le Puy du Fou propose un véritable séjour royal à ses visiteurs, avec tout le confort moderne dans un décor magnifique et authentique : lits à baldaquins, colonnes tournées en chêne massif, tapisseries brodées, vasques en métal martelé et salle de bain en céramique dorée.

Présentation de l’hôtel « Le camp du drap d’or »

Découvrir les logeries était très dépaysant ! Impossible de ne pas voyager en poussant la porte de nos chambres… Un lit imposant, une télé insérée dans un cadre, un trône, le portrait de François Ier : nous avons tout découvert avec enthousiasme.

Une nuit au Camp du Drap d’Or, au Puy du fou
Une nuit au Camp du Drap d’Or, au Puy du fou

Des lits superposés se trouvent dans la pièce d’à côté, juste séparée d’un rideau. C’est là qu’aurait dormi le fils de mon amoureux s’il n’avait pas eu de la fièvre la veille du départ.

Une nuit au Camp du Drap d’Or, au Puy du fou
Une nuit au Camp du Drap d’Or, au Puy du fou

La salle de bains était bien chauffée et flambant neuve donc toute propre. J’ai apprécié la douche à l’italienne.

Une nuit au Camp du Drap d’Or, au Puy du fou
Une nuit au Camp du Drap d’Or, au Puy du fou

Côté cuisine, nous avons fait un vrai festin ! Le dîner et le petit-déjeuner se prenaient au restaurant du camp du drap d’or : « Les deux couronnes ». On nous a promis « une plongée dans la cuisine du 16e siècle » pour déguster des grillades. Il y en avait pour tous les goûts. Ce repas était incroyable ! Difficile en viande, je n’ai pris que du bœuf, qui a été cuit à ma convenance. Il était aussi délicieux que les légumes qui l’accompagnaient : des haricots, des champignons, de la pomme de terre. Le fait que tout soit grillé donnait un goût absolument délicieux à chacun des ingrédients. C’était boooon ! Le fromage a lui aussi tenu ses promesses.

Une nuit au Camp du Drap d’Or, au Puy du fou
Une nuit au Camp du Drap d’Or, au Puy du fou

Sept à table, avec Flo, la Parisienne du Nord, Jade et nos +1 chéris, nous avons tous goûté un macaron. Mais j’ai aussi choisi une part de gâteau au chocolat absolument divine et une petite salade de fruits. Mon amoureux me souffle que la charlotte aux framboises était « magnifiquement bonne ». Nous voyions arriver les pyramides de fraises, des quantités de plats… Impressionnant. A la fin, il m’était complètement impossible d’imaginer le moindre demi-macaron supplémentaire arriver dans mon estomac. Je me suis tellement régalée !

Une nuit au Camp du Drap d’Or, au Puy du fou
Une nuit au Camp du Drap d’Or, au Puy du fou
Une nuit au Camp du Drap d’Or, au Puy du fou

Le dîner est à 28€ par adulte et 13,50€ par enfant.

Je m’attendais pour le petit-déjeuner à un buffet aussi fou que celui du dîner : bacon, œufs brouillés… Finalement, la quantité était au rendez-vous mais les choix restaient classiques. C’est un petit-déj continental tout-à-fait honorable : jambon, une sorte de fromage, brioches, fruits, jus, laitages, céréales, etc.

Une nuit au Camp du Drap d’Or, au Puy du fou

C’est à regrets que nous sommes partis sans passer une seconde nuit et faire un second festin au camp du drap d’or et aux deux couronnes !

En bref, nous avons adoré le camp du drap d’or et son restaurant. La déco Renaissance et le festin pris dans une ambiance très sympa resteront longtemps dans nos mémoires ! A conseiller !

Et vous, êtes-vous sensibles à cette époque ou auriez-vous préféré dormir à la villa gallo-romaine, sur les îles de Clovis ou au logis de Lescure ?

Retrouvez mes précédents billets sur le Puy du Fou :

Un week-end au grand parc du Puy du Fou
Un week-end au Puy du Fou : les spectacles

Retrouvez, sur la carte des voyages du blog de Lili, mes billets sur mes escapades françaises mais aussi sur les États-Unis, le Japon, l’Italie (Venise, Sicile), l’Espagne (Andalousie, Madrid), la Guadeloupe, Copenhague, Amsterdam, Londres, etc.

Il vous suffit de bouger ou d’agrandir la carte avec votre souris et vous découvrirez tous les billets que vous pouvez consulter !


Afficher Les voyages du blog de Lili à travers le monde sur une carte plus grande

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.