Le Puy du fou n’est pas un parc comme les autres puisqu’il ne propose pas d’attraction mais programme de grands spectacles : le signe du triomphe, les Vikings, le bal des oiseaux fantômes, le secret de la lance, mousquetaire de Richelieu, ou encore des spectacles plus courts, à l’image des chevaliers de la table ronde. Ce sont d’eux dont je vous vous parler après vous avoir présenté le parc et notre week-end.

Un week-end au Puy du Fou : les spectacles

Chacun des grands spectacles du Puy du Fou dure environ une trentaine de minutes. Il est nécessaire de venir s’installer un peu en avance, même si le pass émotion (10€ par personne et par jour) permet de s’asseoir dans un espace réservé et d’être moins stressé par le monde.

Chaque show est différent, fait appel à des cascades variées, à toutes sortes d’animaux, de costumes, de grands moyens…

Nous avons commencé par « Le signe du triomphe » et nous sommes crus au Colisée à la grande époque !

Au IIIe siècle après J-C, le peuple Gaulois se rebelle contre l’occupant Romain. Pour sauver leur vie, des prisonniers vont devoir remporter les épreuves des Jeux du Cirque : combats de gladiateurs, courses de chars et attaques de fauves.
Ce spectacle se déroule dans le Stadium Gallo-Romain, à l’ombre d’un authentique vélum romain qui a été reconstitué au Puy du Fou, pour la 1re fois depuis 2 000 ans.

Le signe du triomphe

Un week-end au Puy du Fou : les spectacles
Un week-end au Puy du Fou : les spectacles
Un week-end au Puy du Fou : les spectacles
Un week-end au Puy du Fou : les spectacles
Un week-end au Puy du Fou : les spectacles
Un week-end au Puy du Fou : les spectacles
Un week-end au Puy du Fou : les spectacles
Un week-end au Puy du Fou : les spectacles

« Le signe du triomphe » n’a pas été mon show préféré – une petite impression de défilé rapide peut-être – mais, même s’ils n’étaient que de passage, j’ai aimé voir un lion (!), des oies, etc. Ça restait assez monumental ! Nous avons pu commencer à constater que les comédiens ne s’épargnaient pas au Puy du Fou et atterrissaient facilement dans l’eau ou la boue. La course de char était aussi mémorable.

Après les Gaulois et les Romains, partons chez « Les Vikings » !

Aldéric et Cybèle célèbrent leurs noces quand les guerriers Vikings surgissent de leurs drakkars pour piller le village.
Le spectacle utilise des effets spéciaux saisissants comme un drakkar de 20 mètres de long qui surgit du fond de l’étang.

Les Vikings

Un week-end au Puy du Fou : les spectacles

Parmi tout ce que je retiens du Puy du Fou, l’ingéniosité des mises en scène et la conception des décors se situent dans le haut du classement. Je n’arrêtais pas de me demander « mais comment ils font ? comment c’est possible ? il y a une trappe ? un couloir ? C’est trop fort ! ». Dans « Les Vikings », un drakkar surgit à toute vitesse de nulle part, un autre émerge d’un lac sans qu’on l’aie imaginé puis disparaît. Les acteurs coulent en restant stoïques… Que de prouesses !

Dans un autre registre, « Le secret de la Lance », un spectacle qui nous plonge à l’époque de Jeanne d’Arc, m’a beaucoup plu.

En pleine Guerre de Cent ans, Jeanne la Lorraine vient à la rencontre de la bergère Marguerite et du chevalier Fulgent, pour réunir les meilleurs chevaliers et combattre les Anglais. Pour ce spectacle, le Puy du Fou a imaginé un immense rempart de 8 mètres de haut et 50 mètres de long qui disparaît totalement à la vue des spectateurs.

Le secret de la Lance

Un week-end au Puy du Fou : les spectacles
Un week-end au Puy du Fou : les spectacles
Un week-end au Puy du Fou : les spectacles

J’ai bien fait de ne pas trop me renseigner sur les spectacles avant de les voir car les surprises étaient intactes. « Le secret de la Lance » n’a pas fait exception et j’ai dû encore ouvrir grand la bouche de surprise. J’ai vraiment aimé. Les cascades à chevaux sont aussi très impressionnantes et rendent l’histoire captivante. Et quelle jolie tenue pour Marguerite !

« Le bal des oiseaux fantômes » n’est pas moins réussi.

Au temps des châteaux forts, les aigles, faucons, vautours, milans et chouettes dansent dans le ciel, rasent le public et plongent sur les bras des maîtres fauconniers qui orchestrent un ballet envoûtant. Vingt-cinq années de travail ont permis de faire voler près de 200 oiseaux simultanément lors du final majestueux. Une prouesse unique au monde !

Le bal des oiseaux fantômes

Un week-end au Puy du Fou : les spectacles
Un week-end au Puy du Fou : les spectacles
Un week-end au Puy du Fou : les spectacles
Un week-end au Puy du Fou : les spectacles

Je ne m’attendais pas à être aussi bluffée par « Le bal des oiseaux fantômes ». Le fait que les oiseaux restent sauvages doit ajouter un petit frisson supplémentaire. Ils nous frôlent presque et effectuent des vols majestueux ou inquiétants. Mais, surtout, comment oublier le final, les oiseaux qui surgissent de toute part et volent indéfiniment au-dessus de nous ? A ne pas manquer !
Le dernier grand spectacle que nous ayons vu est « Mousquetaire de Richelieu ».

Au cœur du Grand Siècle, la belle Sérafina et l’orphelin Bouton d’Or vivent un amour impossible.
Savant mélange de duels à l’épée, de ballets flamenco et de prouesses équestres, ce spectacle tire sa force d’une mise en scène intense agrémentée d’effets spéciaux, comme la scène qui se remplit d’eau en quelques minutes. Ce théâtre géant est équipé du plus grand rideau de scène au monde.

Mousquetaire de Richelieu

Un week-end au Puy du Fou : les spectacles

Les photos étant interdites, je ne peux pas vous montrer l’esprit du spectacle mais il était assez différent des autres, peut-être parce qu’il était en intérieur. La maîtrise des chevaux, une fois encore, et la danse finale les pieds dans l’eau étaient particulièrement beaux.

Enfin, « Les chevaliers de la table ronde » étaient un spectacle plus modeste mais tout aussi intéressant.

Au pied des remparts, Merlin met le courage d’Arthur à l’épreuve. Après avoir vaincu le sortilège d’Excalibur, Arthur doit résister aux provocations de Lancelot et aux malédictions de la fée Morgane pour réussir à faire surgir la table ronde et ses chevaliers du fond des douves. Durant 14 minutes et sur un rythme effréné, magie, grandes illusions et surnaturel captivent les visiteurs et les plongent dans l’univers fantastique de l’une des plus célèbres légendes !

Les chevaliers de la table ronde

Un week-end au Puy du Fou : les spectacles
Un week-end au Puy du Fou : les spectacles
Un week-end au Puy du Fou : les spectacles

Les scénarios des histoires faisaient souvent des raccourcis et étaient parfois plus un support pour les prouesses visuelles ou techniques. « Les chevaliers de la table ronde » m’ont encore une fois surprise (mais vraiment, les décors sont si bien pensés… !). La table, les personnages qui surgissent de nulle part… sans vous en dévoiler trop, c’est très fort !

En bref, les spectacles du Puy du Fou sont à voir un jour dans sa vie ! Chacun amène son lot d’ingéniosité, de prouesses physiques et techniques. Il est plus simple de les voir sur deux jours car il faut compter du temps d’attente et d’installation et des horaires sont à respecter et combiner pour tout voir. Je suis contente d’en avoir profité !

Et vous, lequel de ces spectacles vous ferait le plus envie ?

Le Puy du fou
85590 Les Epesses

– période jaune : 10h-19h
– période verte : 10h-22h30 avec les Orgues de feu
– période bleue : 10h-21h puis Cinéscénie sur réservation

– billet adulte à partir de 29€, ou 46€ avec la cinéscénie
– billet enfant à partir de 20€, ou 29€ avec la cinéscénie

Retrouvez mon précédent billet sur le Puy du Fou :
Un week-end au grand parc du Puy du Fou

Retrouvez, sur la carte des voyages du blog de Lili, mes billets sur mes escapades françaises mais aussi sur les États-Unis, le Japon, l’Italie (Venise, Sicile), l’Espagne (Andalousie, Madrid), la Guadeloupe, Copenhague, Amsterdam, Londres, etc.

Il vous suffit de bouger ou d’agrandir la carte avec votre souris et vous découvrirez tous les billets que vous pouvez consulter !


Afficher Les voyages du blog de Lili à travers le monde sur une carte plus grande

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.