Vous commencez à connaître mon goût pour les bonnes choses, dont les burgers « haut-de-gamme » font partie. C’est avec plaisir que je suis allée déguster le Rio burger imaginé par les chefs de FrogPubs à l’occasion de la coupe du monde de football. Les matchs du Mondial sont diffusés sur grand écran : tous les Frogs de Paris ont leur télé. Pour cette invitation, j’ai choisi de déjeuner chez Frogburger en dehors des heures de diffusion. C’est donc d’un voyage culinaire au Brésil, aux États-Unis et au Royaume-Uni dont je vais vous parler.

Bêtement, parce que j’avais un souvenir un peu simplet d’un burger commandé il y a trois ans au Frog at Bercy Village, je n’avais pas encore pensé à me rendre chez Frogburger et ignorais que l’une des deux premières adresses ouvertes l’était dans le quartier de Saint-Michel, plutôt réputé habituellement pour sa « cuisine à touristes ». Je viens donc de trouver une bonne raison pour les parisiens ou les passants de retourner manger dans ce quartier !

La coupe du monde s'invite chez Frogburger : j'ai testé et approuvé le Rio burger

La coupe du monde s'invite chez Frogburger : j'ai testé et approuvé le Rio burger

L’accueil chez Frogburger Saint-Michel a été excellent. Certes nous étions invités, mais je peux vous garantir que cela ne veut pas dire grand chose. Même pour un test de blog – qui fait donc l’objet d’une critique assurée – il arrive que le personnel soit un peu froid, fasse des réparations de robinetterie (avec ventouse of course), s’assure que l’on mange pour le moins cher possible voire même ferme le restau en raison d’un trop peu de réservations sans même nous prévenir. Pour l’adresse qui nous intéresse aujourd’hui, l’accueil arrive directement sur le podium des accueils les plus chaleureux qui nous aient été réservés. On voyait bien que tout le personnel était aimable.

Les lieux ont ouvert il y a moins d’un an : le restaurant est récent, propre et bien entretenu. Les burgers sont faits quasiment sous nos yeux tandis que l’on s’installe autour de petites tables conviviales.

La coupe du monde s'invite chez Frogburger : j'ai testé et approuvé le Rio burger
La coupe du monde s'invite chez Frogburger : j'ai testé et approuvé le Rio burger
La coupe du monde s'invite chez Frogburger : j'ai testé et approuvé le Rio burger

Mon amoureux a choisi une bière « Ginger Twist », blonde avec du gingembre, du citron et du citron vert (5€). Il l’a sélectionnée car il pensait qu’elle s’associerait bien avec le Rio burger puisqu’elle promettait d’être assez exotique. Il l’a trouvée agréable, légère et rafraîchissante. Le gingembre était subtilement dosé. La bouteille était belle : cela ne gâche rien.

Le responsable a tenu à lui faire découvrir la margarita, joliment présentée dans sa petite bouteille de lait. Bon plan : si vous trouvez le magazine « Le bonbon » du mois de juin, vous y trouverez un bon pour une margarita gratuite à cette adresse pour l’achat d’une formule.

Puisque l’on semblait nous dire que le gingembre était un bon choix, j’ai dégusté un jus de fruit « Cawston press » pomme et gingembre (3€). Il avait un goût prononcé mais restait léger et changeait des jus classiques.

Le cocktail Maracanã Shake glacé n’était pas encore disponible quand nous avons déjeuné chez Frogburger mais il s’agit de la boisson proposée pendant le mondial. Elle existe avec et sans alcool.

La coupe du monde s'invite chez Frogburger : j'ai testé et approuvé le Rio burger
La coupe du monde s'invite chez Frogburger : j'ai testé et approuvé le Rio burger
La coupe du monde s'invite chez Frogburger : j'ai testé et approuvé le Rio burger

Nous avons partagé :
– des frites fraîches belges assaisonnées de sel au romarin (3,5 €)
– des beignets d’oignon fait maison, servis avec du citron vert (5€)
– des frites de patate douce (3,5 €)

Les trois étaient réussis et le fait de pouvoir y goûter et alterner entre les différentes saveurs était un plaisir que nous n’avons pas boudé. Les oignons étaient bien cuisinés, les frites étaient toutes chaudes et croustillantes. Mon amoureux, amateur de sucré-salé, a particulièrement aimé les bâtonnets de patate douce. Ceci dit, j’aurais pu dire la même chose de son enthousiasme en goûtant les onion rings !

La coupe du monde s'invite chez Frogburger : j'ai testé et approuvé le Rio burger
La coupe du monde s'invite chez Frogburger : j'ai testé et approuvé le Rio burger
La coupe du monde s'invite chez Frogburger : j'ai testé et approuvé le Rio burger
La coupe du monde s'invite chez Frogburger : j'ai testé et approuvé le Rio burger

Nous avons ensuite dégusté le Rio burger « 100% pur bœuf français, un morceau de basse côte recouvert de cheddar fondu, des tranches d’ananas grillées, de bacon fumé et de chutney de mangue relevé« .

Nous avons appris que, pour trouver la bonne recette de burger, le boss du Frog avait goûté 100 burgers en six mois aux États-Unis. Il a bien fait !

Le Rio burger était excellent. Le pain a un goût assez discret mais qui permet de bien apprécier les saveurs qui composent le burger. Il ne se défait pas. Le bœuf cuit à point ressortait bien et était épais et délicieux. J’ai adoré trouver aussi du bacon cuit comme il fallait : je suis ultra fan. L’ananas était caramélisé et moelleux. Moi qui ne suis pas une amatrice de la première heure du sucré-salé, je l’ai trouvé très bon. Le chutney de mangue, onctueux, liait parfaitement le tout. On a voyagé !

La coupe du monde s'invite chez Frogburger : j'ai testé et approuvé le Rio burger
La coupe du monde s'invite chez Frogburger : j'ai testé et approuvé le Rio burger
La coupe du monde s'invite chez Frogburger : j'ai testé et approuvé le Rio burger
La coupe du monde s'invite chez Frogburger : j'ai testé et approuvé le Rio burger
La coupe du monde s'invite chez Frogburger : j'ai testé et approuvé le Rio burger

En dessert, on nous a conseillé la glace miel-vanille, faite spécialement pour Frogburger. Elle était crémeuse et originale… très bonne !

La coupe du monde s'invite chez Frogburger : j'ai testé et approuvé le Rio burger
La coupe du monde s'invite chez Frogburger : j'ai testé et approuvé le Rio burger

Mon amoureux est reparti avec une bière « Dark de triomphe », « stout style irlandais mais 100% parisien » à déguster à la maison.

La coupe du monde s'invite chez Frogburger : j'ai testé et approuvé le Rio burger
La coupe du monde s'invite chez Frogburger : j'ai testé et approuvé le Rio burger

Le niveau du burger à Paris a explosé ces derniers temps. Dans le cercle des meilleurs burgers de la capitale, la différence d’une enseigne à l’autre se joue maintenant sur leur capacité à surprendre par des séries limitées et des saveurs nouvelles. En cela, le FrogBurger remporte haut la main son pari ! C’est une adresse incontournable pour tout amateur de cette spécialité nord-américaine qui souhaite aller au-delà du burger classique.

On nous a parlé de l’édition limitée précédente : pesto, jambon de Parme, mozzarella… On regrette déjà de l’avoir manquée ! Même si nous dégusterions à nouveau avec plaisir un burger Rio, nous sommes bien curieux de savoir quelle sera la prochaine spécialité !

En attendant, vous l’aurez compris, je vous recommande chaudement d’aller goûter le Rio burger – commercialisé dans les FrogPubs et FrogBurger – du côté de Saint-Michel avant la fin de la coupe du monde !

FrogBurger St Michel
18 rue St Sevérin
75 005 Paris

dimanche à jeudi de 11h30 à 23h
vendredi et samedi de 11h30 à minuit

www.frogburger.com
www.facebook.com/frogburgerparis

Retrouvez, sur la carte des restaus parisiens du blog de Lili, mes billets sur les adresses testées. Il vous suffit de bouger ou d’agrandir la carte avec votre souris et vous découvrirez tous les billets que vous pouvez consulter !

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.