L’heure des vacances scolaires a sonné et mon amoureux, sa mère, son fils et moi sommes allés voir « La grande aventure Lego » au cinéma. De prime abord, je n’étais pas forcément ultra emballée et j’avais finalement lu d’excellentes critiques, indiquant notamment que le film s’adressait aussi aux adultes. Finalement, c’est très « père-fils » même si j’ai un peu ri.

"La grande aventure Lego" : pères et fils sur le même terrain de jeu

Emmet est un petit personnage banal et conventionnel que l’on prend par erreur pour un être extraordinaire, capable de sauver le monde. Il se retrouve entraîné, parmi d’autres, dans un périple des plus mouvementés, dans le but de mettre hors d’état de nuire un redoutable despote. Mais le pauvre Emmet n’est absolument pas prêt à relever un tel défi !

La fiche de « La grande aventure Lego » sur Allociné

"La grande aventure Lego" : pères et fils sur le même terrain de jeu
"La grande aventure Lego" : pères et fils sur le même terrain de jeu

J’ai beaucoup aimé le début du film, vraiment très « Truman show ». La vie d’Emmett est bien réglée, il est heureux, de bonne humeur : tout figure sur les notices, qu’il suit à la lettre. C’est cliché, « ça roule » et c’est drôle.

J’ai aussi été marquée par la façon dont les personnages étaient animés. Sans conteste, cette grosse production est bien réalisée. Plus de 15 millions de briques ont été utilisées durant le tournage.

"La grande aventure Lego" : pères et fils sur le même terrain de jeu
"La grande aventure Lego" : pères et fils sur le même terrain de jeu

Là où ça a plus cloché pour moi, c’est que l’intrigue tourne quand même autour d’un méchant avec une grande quête et des superhéros. Même si j’aime le côté prophétie, etc., les références sont très « garçon ». Batman & Cie, ça ne m’évoque pas grand chose. Du coup, j’ai trouvé que l’heure 40 que dure le film ne passait pas si vite que ça.

Petite, j’ai joué aux Lego Fabuland (avec des têtes d’animaux !), aux Playmobils mais je leur donnait la même fonction que mes Barbies : des histoires de famille, de promenade, etc.

Dans « La grande aventure Lego », il y a plusieurs messages pour les enfants et plus qu’une belle morale. Le partage et le fait que chacun peut être son propre héros en donnant le meilleur de lui-même sont mis en avant.

Au final, la mère de mon amoureux n’a pas franchement accroché. J’ai ri mais ne me suis pas éclatée. Mon amoureux a vraiment bien aimé et a reconnu que la cible était masculine. Son fils de 7 ans était malade mais semble avoir aimé.

Le film est une réussite mais n’est pas destiné à tous.

Et vous, avez-vous envie de vivre la grande aventure Lego ?

Retrouvez tous mes billets ciné

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.