J’ai eu la chance de voir en avant-première « Mandela : un long chemin vers la liberté », un film de Justin Chadwick, qui sort en salles le 18 décembre 2013. Ma motivation première était d’en savoir plus sur Mandela par le biais d’une « grosse production ». Mes attentes ont été comblées et j’ai été émue et séduite par le film, vu quelques jours avant le décès du grand homme. Et je suis loin d’être la seule à avoir eu ce ressenti…

"Mandela : un long chemin vers la liberté" : un film saisissant

« Mandela : un long chemin vers la liberté » retrace le parcours exceptionnel de Nelson Mandela jusqu’à son élection.

Né et élevé à la campagne, dans la famille royale des Thembus, Nelson Mandela gagne Johannesburg où il va ouvrir le premier cabinet d’avocats noirs et devenir un des leaders de l’ANC. Son arrestation le sépare de Winnie, l’amour de sa vie qui le soutiendra pendant ses longues années de captivité et deviendra à son tour une des figures actives de l’ANC.

À travers la clandestinité, la lutte armée, la prison, sa vie se confond plus que jamais avec son combat pour la liberté, lui conférant peu à peu une dimension mythique, faisant de lui l’homme clef pour sortir son pays, l’Afrique du Sud, de l’impasse où l’ont enfermé quarante ans d’apartheid. Il sera le premier président de la République d’Afrique du Sud élu démocratiquement.

Pathé films

« Mandela » est une merveille de beauté cinématographique, du début à la fin. La campagne et ses herbes folles sont superbes. Les rires d’enfants y résonnent. Le soleil magnifie chaque plan. Quel contraste avec la prison ! Mais visuellement, tout est traité avec le même soin : les personnages, de près, dans les scènes de foule, les lieux… J’ai apprécié la pudeur dont le réalisateur a fait preuve, que ce soit pour montrer les blessés ou des scènes plus intimes. Dans « Mandela », la notion de peuple est forte. Le peuple conteste, il accueille, il porte, il inonde. J’ai aussi trouvé très beaux les chants entonnés par cette foule. Si les manifestants français chantaient d’une si belle voix, tous ouvriraient grand leurs fenêtres pour les entendre !

"Mandela : un long chemin vers la liberté" : un film saisissant
"Mandela : un long chemin vers la liberté" : un film saisissant
"Mandela : un long chemin vers la liberté" : un film saisissant

Je dois confesser que mes connaissances concernant l’histoire de Mandela étaient très limitées avant d’aller voir le film. J’ai donc été particulièrement saisie par son chemin de vie et ses grandes qualités morales, notamment sa tolérance et sa capacité à pardonner. De prison, il ressort en sage au cœur qui semble presque paisible. Il n’est pas belliqueux. L’acteur Idris Elba lui rend bien hommage.

Lorsqu’à l’écran, il rencontre Winnie, sa deuxième femme, j’ai été impressionnée par la beauté et les tenues de la jeune femme, incarnée par Naomie Harris. Elle est forte et fière mais aussi aimante. Son personnage est jeune est beau. Des années de haine plus tard, elle est devenue mauvaise, bagarreuse. Elle est défigurée par la colère et les ressentiments. Elle s’est perdue en route. On a envie de parler à l’écran pour la calmer.

"Mandela : un long chemin vers la liberté" : un film saisissant
"Mandela : un long chemin vers la liberté" : un film saisissant

Pendant le film, j’ai régulièrement eu les larmes aux yeux ou qui s’échappaient. Les moments forts n’ont pas manqué dans les vies de Mandela et de ses proches. Le fil de l’histoire ne laisse pas de place à l’ennui. Nous sommes complètement entrés dans le film.

Je ne consulte pas souvent le budget des films après les avoir vus mais je n’ai, cette fois, pas pu m’empêcher d’aller regarder. Verdict : 35 000 000 $. Je n’ai pas été étonnée car on sent bien le travail derrière chaque plan…

"Mandela : un long chemin vers la liberté" : un film saisissant

En bref, vous l’aurez compris : nous avons vraiment beaucoup aimé voir « Mandela, un long chemin vers la liberté ». Il n’y a rien à redire : on en ressort avec une belle envie de vivre, de l’énergie et assez bouleversés. À voir !

Et vous, comptez-vous aller au cinéma ?

Retrouvez tous mes billets ciné

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.