Ce mercredi 20 novembre sort un film particulièrement original : « Les garçons et Guillaume, à table ! ». Le nom vous dit peut-être quelque chose car il s’agit d’une adaptation à l’écran d’une pièce de théâtre qui a bénéficié d’un très bon bouche-à-oreille. Au cœur du projet : Guillaume Gallienne, scénariste, interprète et réalisateur du projet. Son film est décalé par rapport à ce que l’on a l’habitude de voir. Un ovni-bijou à découvrir !

Au cinéma : "Les garçons et Guillaume, à table !"

Le premier souvenir que j’ai de ma mère c’est quand j’avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes deux frères et moi, pour le dîner en disant : « Les garçons et Guillaume, à table ! » et la dernière fois que je lui ai parlé au téléphone, elle raccroche en me disant : « Je t’embrasse ma chérie » ; eh bien disons qu’entre ces deux phrases, il y a quelques malentendus.

« Les garçons et Guillaume, à table ! » sur Allociné

Au cinéma : "Les garçons et Guillaume, à table !"
Au cinéma : "Les garçons et Guillaume, à table !"

J’ai peur de trop en dire sur le film mais je me lance !

Guillaume Gallienne joue son propre rôle et celui de sa mère. S’il n’avait pas réellement mimé les gestes de cette femme dont il est si proche, on dirait presque que le propos est tiré par les cheveux ! Il incarne avec autant de naturel ses différentes facettes et les gestes qu’il a intériorisés.

Mon amoureux a été bluffé par l’interprétation de l’acteur même s’il a eu, au départ, du mal à entrer dans le film. Il a trouvé que les sujets abordés étaient délicats : quête d’identité sexuelle, rapport fils-mère, ambiance et rapports de force entre hommes, notamment dans les institutions scolaires, etc. Il a pris en affection le personnage principal, que l’on aimerait voir moins ballotté par les événements extérieurs.

Guillaume semble toujours un peu débarquer, et ne jamais être vraiment à sa place. J’ai adoré la partie sur l’armée et ai beaucoup ri !

Déguisé en mère ou travesti « avec les moyens du bord », il est franchement drôle. Nous avons été très troublés car, maquillé et habillé en Maman, le comédien était le sosie d’une collègue ! (coucou Anne !)

Le spectateur est plongé pendant 1h25 dans un milieu très bourgeois : demeures immenses, vacances à l’étranger à volonté, écoles privées, tenues qui vont avec… Guillaume Gallienne le dit d’ailleurs : « Je viens de cette grande bourgeoisie fortunée, baroque, originale, et cosmopolite, codifiée mais au dessus de tout, même de la grossièreté ».

Au cinéma : "Les garçons et Guillaume, à table !"

Nous avons eu la chance de voir le film dans une petite salle et de rencontrer Guillaume Gallienne à l’issue de la projection. Il est à l’identique du personnage qu’il incarne dans son film : drôle et touchant. On sent chez ce sociétaire de la Comédie-Française une grande culture. Il est intarissable – dans le bon sens du terme – sur son film et son parcours.

Le film étant en grande partie autobiographique, l’entretien a donné lieu à des répliques amusantes. Exemple : « Avez-vous pris des cours de danse ? » « Non, puisque j’ai appris à danser en Espagne ». En effet, le film est plus vrai que nature !

J’aurais voulu vous en dire plus mais il serait dommage de gâcher la surprise du déroulement du film…

S’il vous tente, n’hésitez pas ! Vous avez la garantie de passer un bon moment devant un film surprenant et différent de ceux que l’on voit d’habitude !

Et vous, pensez-vous aller le voir ?

Découvrez tous mes billets ciné

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.